Des Tests PCR nuisibles à la relance du tourisme ?

« La cacophonie sur les test PCR prouve à quel point certains membres du gouvernement sont loin du monde de l’entreprise ! » interpelle Adriana Michella, la présidente des indépendants du voyage (Cediv). « Dans la période actuelle qui demande agilité, rapidité dans les décisions urgentes et immédiates, l’aide de l’Etat nécessaire pour sauver nos Entreprises se fait attendre« . Une position partagée par le réseau d’agences de voyages Tourcom et son président Richard Vainopoulos.

Les professionnels du tourisme s’inquiètent alors qu’ils doivent faire face à une vague de nouvelles annulations faute d’avoir un retour dans les délais aux test PCR indispensables pour voyager.

« Nous demandons qu’il soit mis en place une priorité et une organisation spécifique qui permettrait aux clients des agences déjà fortement pénalisées d’obtenir des résultats aux test en urgence, poursuit Adriana Minchella. On parle de relance économique, et les professionnels manquent de soutien et se sentent abandonnés face aux test PCR ce qui est la preuve d’un manque de pragmatisme de certains politiques dans cette période déjà très compliquée« .

TourCom lance une pétition

« Comme beaucoup de secteurs, l’industrie du tourisme fait face à une situation inédite due à la pandémie du Covid-19, explique Richard Vainopoulos, le président du réseau Tourcom. Aujourd’hui Tourcom tire la sonnette d’alarme : nombre de voyageurs ne sont pas en mesure de fournir les résultats d’un test PCR dans les temps et n’ont pas d’autres choix que d’annuler leur voyage qu’il soit professionnel ou personnel.

« Une situation qui pénalise encore les voyageurs et qui fragilise un peu plus un secteur déjà durement éprouvé« .

Afin de protéger la population et restreindre l’épidémie, certains pays imposent aux voyageurs un test PCR dans les 48 à 72 heures précédent leur montée dans l’avion.
Ces restrictions ne sont pas nouvelles, en revanche, aujourd’hui bon nombre de centres d’analyses se retrouvent saturés et ne transmettent pas les résultats « dans les temps », les voyageurs n’étant pas considérés comme « prioritaires ».

Un nouveau coup dur pour les voyageurs et les acteurs (agences de voyages, autocaristes, hôtels, compagnies aériennes, tours opérateurs, réceptifs, loueurs de voitures, etc.) d’un secteur particulièrement touchés par la crise.
Des pays comme l’Italie sont aujourd’hui capables de donner les résultats des tests en 30 minutes : pourquoi la France n’y arrive-t’elle toujours pas ?

Afin d’alerter les pouvoirs publics sur la situation, de la faire évoluer tout en protégeant les voyageur et en soutenant une économie déjà fragilisée (car les 2 sont compatibles), TourCom lance une pétition afin de prioriser les résultats des tests PCR.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY