Des rumeurs sur une alliance entre Emirates et Etihad

Plusieurs commentateurs ont indiqué que des discussions étaient en cours entre les familles royales dans les Émirats Arabes Unis. Il faut rappeler que les Émirats Arabes Unis forment un État fédéral, créé en 1971. Il est composé de sept émirats : Abou Dhabi, Ajman, Charjah, Dubaï, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn. La capitale fédérale est la ville d’Abou Dhabi.

Le patron d’Emirates a des doutes

Tim Clark, le président d’Emirates a démenti les rumeurs sur d’éventuels plans de fusion entre deux grandes compagnies aériennes des EAU. Il a fait cette déclaration durant le salon ITB.

Mais les deux compagnies aériennes traversent des difficultés

Emirates a connu une mauvaise année 2016. Cette mauvaise performance serait due à la baisse du baril de pétrole et d’une économie atone. On connait par ailleurs les difficultés d’Etihad en particulier avec les compagnies dans lesquelles elle a lourdement investi. Son patron, James Hogan, doit abandonner son poste ainsi que son directeur financier.

Emirates connait une baisse importante des réservations vers les US

L’interdiction de voyage décrétée par Donald Trump sur six pays (au lieu de 7 précédemment), principalement musulmans aurait conduit à une baisse de 35% des réservations, selon Tim Clark. Une affaire qui n’arrange sûrement pas les affaires de la compagnie aérienne.

L’impact des compagnies aériennes low-cost en long-courrier

Tim Clark aurait déclaré que cette affaire est une tempête dans un verre d’eau. Les principales compagnies aériennes européennes régulières tenaient ce même discours, il y a plusieurs années. On a pu voir les effets…

Emirates prévoirait une croissance sur le Moyen-Orient

« Maintenant, les fabricants d’avions produisent des avions qui sont beaucoup plus rentables avec des performances tant sur la consommation de carburant que sur les distances ». La compagnie étudie une nouvelle stratégie notamment sur ses dessertes vers le Moyen-Orient.

Tim Clark est un grand professionnel de l’aviation et un fin stratège. On peut supposer que les rumeurs d’une fusion ne sont pas infondées. Les deux compagnies sont détenues par les familles des Emirats Arabes Unis. Des discussions sont toujours possibles pour une éventuelle alliance.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY