Des restrictions qui s’apparentent à du chantage

À partir du 18 décembre, si vous séjournez 48 heures hors du pays, vous devrez vous mettre en quarantaine. Donc si je pars avec un certificat covid négatif de moins de 72 heures, et que je reviens avec un autre nouveau certificat toujours négatif, je devrai quand même me mettre en quarantaine.

Il serait plus honnête de la part des autorités politiques d’interdire les déplacements. Mais elles ont préféré l’arme du chantage car la démocratie commence par le mot liberté, et les électeurs pourraient avoir la mémoire longue.

On sacrifie les fêtes de familles, on punit en amont les candidats voyageurs, et pire on vous menace de contrôles de police pour bien constater votre présence à domicile pendant la quarantaine forcée. Qui dit mieux ??

Les tests sont là, mais qu’importe les résultats, l’ordre est de rester au pays. Pourtant, de par le passé, d’autres virus balayaient la planète, et cela ne nous empêchaient pas de parcourir le monde.

Le précieux carnet de vaccinations international jaune suffisait pour ouvrir les frontières. Un certificat covid négatif daté de moins de 72 h devrait alors suffire, ajouté au célèbre carnet.

En attendant les vaccins…, et en respectant toujours les règles sanitaires.

Tout en comprenant les tensions hospitalières, secteur trop longtemps oublié par les politiques, les dernières mesures sont la goutte qui risque de faire déborder le vase. De la foule dans les rues commerçantes ou d’autres endroits sont pires que le fait de se déplacer vers des endroits moins encombrés.

Mais pour le Pouvoir il est plus simple d’interdire indifféremment que de réfléchir sainement. Ce n’est pas moi, ce sont les autres (virologues stars) qui l’ont décidé. Pauvre Belgique, je ne sais plus que penser de toi.

Certains politiciens se permettent de promouvoir le spéculoos belge en compagnie de 15 journalistes dans une petite pièce, cela se traduit et se résume en un mot: « sorry c’est une erreur… » sans plus et sans amendes.

Le voyageur lambda, lui est menacé et déjà condamné en amont… je le répète. Le secteur du voyage se meurt et tu t’en fous…!!!

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. 2 choses me choquent:

    _les gens qui souhaitent voyager sont quasi publiquement stigmatisés, alors que De Croo lui se rend à Paris pour faire papotte avec Macron, et les 27 Premiers Ministres viennent se réunir à Bruxelles. Alors que nous on nous martèle qu’il ne faudrait pas voyager et que nous devons télétravailler !

    _les proprios de 2e résidence à la côte peuvent s’y rendre sans problèmes. Pas de quarantaine et test obligatoires au retour. Par contre, mon ami qui a une maison en baie de Somme, si il y va, à son retour test et isolation obligatoire. C’est quoi cette c…erie???

LEAVE A REPLY