Des pilotes portent l’affaire du 737 Max en Justice

Le Boeing 737 Max n’en finit pas de faire la une des médias. L’avion le plus vendu de Boeing, est toujours bloqué après les deux accidents mortels de Lion Air et Ethiopian Airlines.

Les pilotes portent l’affaire en justice

400 pilotes formés sur le B737 MAX ont rejoint un recours collectif contre Boeing pour avoir fait passer les avantages commerciaux avant la sécurité aérienne, avec une « dissimulation sans précédent » de défauts de conception connus dans ce modèle d’avion.

Les enquêtes préliminaires sur les deux incidents ont révélé des défaillances du système antiblocage MCAS et, par la suite, Boeing a reconnu l’implication de ce logiciel dans les deux catastrophes. Avec cette plainte, présentée le 21 juin au Salon du Bourget, les pilotes s’attendent à recevoir une indemnisation du constructeur américain, qu’ils estiment à plusieurs millions de dollars.

Un procès très attendu

La paralysie du B737 MAX aurait entraîné des pertes financières pour la plupart de ces pilotes. Le procès sera examiné en octobre prochain par un tribunal de Chicago, dans l’Illinois. Il est évident que d’autres procès auront lieu dans le monde compte tenu de la gravité de cette affaire.

Un autre problème découvert lors de nouveaux tests

Un nouveau problème pourrait retarder encore l’approbation du Boeing 737 Max. La FAA a souligné qu’elle ne pourrait pas respecter le calendrier initial car des exigences supplémentaires sont demandées au constructeur américain.

De récents tests sur simulateur réalisés par la « Federal Aviation Administration » suggèrent que les problèmes logiciels du B737 Max sont plus complexes. On aurait découvert qu’une puce informatique avait eu du retard en cas d’urgence lorsqu’elle était submergée de données.

Pas de certification avant Septembre aux États-Unis

Les clients importants de Boeing tels qu’American Airlines et Southwest Airlines n’auront le 737 MAX qu’au début du mois de septembre, si tout va bien. United Airlines a également annoncé qu’avant le 3 septembre, aucun vol avec ce modèle n’était prévu.

Il est évident que les autres administrations prendront leur temps pour à nouveau approuver cet appareil.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY