« Des fraudeurs se paient des forfaits tout inclus »

Dans un article intitulé Agences de voyages : des fraudeurs se paient des forfaits tout inclus, le quotidien La Presse porte aujourd’hui (26 mars) à l’attention du grand public un phénomène bien connu des professionnels de l’industrie.

Le reportage signé par Jean-Sébastien Gagnon évoque d’emblée le cas de l’agence Passion Voyage de Montréal qui a vendu des forfaits tout compris à trois clients qui les ont payés avec des cartes de crédit volées en début d’année.

Marie-Pier Lanoue

« Le pire, c’est que ces voyages ont bel et bien eu lieu. Les fraudeurs se sont présentés à l’aéroport, ont montré leur passeport, ont pris l’avion et ont bu leurs daiquiris sur la plage. L’un d’eux a même publié des photos de ses vacances sur Facebook! », s’étonne la conseillère Marie-Pier Lanoue, citée dans l’article. Dans ce cas-ci, la fraude totale s’élève à plus de 13 000 $, apprend-on.

Le texte cite également Eric Johnston, directeur général de l’Association des tours opérateurs du Québec (ATOQ), selon qui ce type de fraude est en croissance constante. « Nous n’avons pas de chiffres exacts, mais nous savons que les agences de voyages sont une cible de choix pour les malfaiteurs, dit-il. […] L’achat de forfaits tout inclus représente environ le tiers des fraudes commises contre les agences de voyages. »

« CE SONT TOUJOURS LES AGENCES QUI PAIENT »

Manon Martel

Également citée, Manon Martel, directrice régionale de l’ACTA au Québec, mentionne que les fraudeurs contactent souvent leurs victimes les soirs de week-end, en demandant un départ urgent, alors que les conseillers « n’ont pas accès aux systèmes de détection qui leur permettraient de découvrir la fraude ».

À l’instar des institutions financières et des corps policiers, l’Association recommande que le client transmette avec sa demande une copie de son passeport et une photo de sa carte de paiement. Toutefois, « ces documents peuvent facilement être photoshoppés », objecte Marie-Pier Lanoue.

Éric Johnston

Or, c’est la responsabilité des agences de s’assurer que la carte utilisée est valide, rappelle Eric Johnston dans l’article. « Les agences de voyages sont les seules dans toute la chaîne de distribution du voyage qui ont l’opportunité de voir le client », explique-t-il.

« Si la banque refuse d’assumer la fraude, en fin de compte, ce sont toujours les agences qui paient », déplore Marie-Pier Lanoue.

Eric Johnston profite de l’occasion pour rappeler que l’industrie appuie de longue date l’instauration du système de vérification des paiements par carte 3D Secure 2.0. Selon lui, celui-ci sera mis en place au cours des trois prochaines années par les compagnies émettrices, comme Visa et MasterCard.

Pour lire le texte de La Presse : http://www.lapresse.ca/affaires/economie/201803/26/01-5158685-agences-de-voyages-des-fraudeurs-se-paient-des-forfaits-tout-inclus.php

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY