Des fautes de frappe… qui peuvent faire mal !

L’association Test-Achats accuse dix compagnies aériennes présentes en Belgique de profiter des fautes de frappe des passagers pour leur facturer des sommes importantes lors de la réimpression de leur billet et qui peuvent atteindre 160 €… chez Ryanair !

Dans le collimateur de l’association de défense des consommateurs les compagnies, on trouve notamment Alitalia, American Airlines, Brussels Airlines, British Airways, Emirates, Iberia, Lufthansa, TAP Air Portugal, Ryanair et Vueling.

Pour Tests-Achats, ces airlines profitent des fautes de frappe des passagers lors de leur réservation pour leur facturer des sommes non négligeables lors de la réimpression de leur billet.

Cela va de 25 € (somme demandée par Brussels Airlines pour modifier deux caractères) à 115 ou 160 € (chez Ryanair, selon que la modification est faite en ligne ou à l’aéroport). Ibera et Lufthansa vont jusqu’à refuser tout embarquement. Soyez attentifs…

(Avec Belga)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY