Des éclaircies dans la liste noire des compagnies aériennes

La Commission Européenne a mis à jour la liste noire des compagnies aériennes et en particulier celles qui sont interdites en Europe. Cela peut concerner la compagnie ou certains de ses appareils. Dans tous les cas, l’agence peut être responsable en cas d’accident d’une de ces compagnies sans avoir l’accord explicite du voyageur (voir la chronique de David Sprecher).

Les compagnies indonésiennes peuvent revenir

Le régulateur a retiré tous les transporteurs d’Indonésie compte tenu des nouveaux progrès en matière de sécurité aérienne qui ont été constatés dans ce pays. Il faut bien reconnaître que cet immense pays développe ses infrastructures aéroportuaires et va avoir besoin davantage d’avions.

La compagnie nationale indonésienne

Si Garuda International a été interdite par l’Europe en 2007 et 2008, elle est désormais classée comme une compagnie aérienne 5 étoiles. Garuda est membre de Skyteam.

La compagnie opère des vols réguliers vers un grand nombre de destinations en Asie du Sud-Est, Asie de l’Est, Asie du Sud, Moyen-Orient, Australie et Europe à partir de son hub principal de Jakarta.

Le nom « Garuda » vient d’un poème néerlandais

Le nom « Garuda » vient d’un poème néerlandais écrit par un poète Javanais, Raden Mas Noto Soeroto ; « Ik ben Garuda, vogel de Vishnoe, die zijn vleugels uitslaat hoog boven uw eilanden » qui signifie « Je suis Garuda, l’oiseau de Vishnu, qui déploie ses ailes au-dessus des îles ». Dans la mythologie hindoue, Garuda est le nom de la montagne du Seigneur Vishnu.

Revenons aux compagnies aériennes interdites

Suite à cette mise à jour, 119 compagnies aériennes au total font l’objet d’une interdiction d’exploitation dans l’Union européenne, la plupart étant situées en Afrique ou au Népal. On compte également six autres compagnies qui ont des restrictions d’exploitation et ne peuvent effectuer de vols à destination de l’UE en fonction des avions utilisés.

Par exemple, certains appareils d’Iran Air sont interdits par l’Union Européenne. Dans tous les cas, l’agence peut être responsable en cas d’accident d’une de ces compagnies sans avoir l’accord explicite du voyageur (voir la chronique de David Sprecher).

La liste complète : https://ec.europa.eu/transport/sites/transport/files/air-safety-list_en.pdf

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY