Des bus électriques sur le tarmac de Brussels Airport

Depuis le 1er mars, les passagers de Brussels Airport peuvent découvrir les nouveaux bus électriques qui seront utilisés pour le transport des voyageurs sur le tarmac.

Ces bus allient confort, écologie et connectivité pour encore améliorer la qualité du service aux passagers. Avec ces bus électriques, Brussels Airport, certifiée neutre en carbone en 2018, franchit une étape supplémentaire dans son plan de réduction de son empreinte environnementale.

Brussels Airport se soucie depuis longtemps du développement durable. Des efforts continus sont consentis pour évaluer l’impact sur l’environnement et le réduire dans la mesure du possible. Ainsi de nombreuses mesures sont prises, notamment au niveau de sa flotte de véhicules.

Outre son investissement pour des véhicules de service au gaz naturel, Brussels Airport a décidé de remplacer progressivement les bus pour le transport des passagers entre le terminal et les avions par des variantes électriques plus modernes. La majorité des bus qui transportent les passagers sur le tarmac seront désormais électriques, produits et fabriqués par la branche européenne de la société chinoise BYD.

Ils sont très silencieux, très respectueux de l’environnement (pas d’émissions de CO2) et sont à la pointe de la technologie avec le Wi-Fi gratuit à bord et de nombreux ports USB pour charger les smartphones. Les passagers pourront également y consulter des écrans avec les dernières informations sur les vols en connexion ainsi que d’autres renseignements pratiques sur l’aéroport.

« Le projet des bus électriques s’intègre dans les ambitions annoncées de Brussels Airport de réduire de 40% ses émissions en CO2 d’ici 2030 par rapport à 2010. Chaque fois que nous achetons du matériel neuf, nous cherchons des solutions écologiques qui offrent en même temps un confort accru à nos passagers », explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

Les bus électriques ont été testés en janvier et février et des formations spécifiques ont été données aux chauffeurs.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY