Dernière minute : Comment le virus chinois se propage en Asie ?

De nouveaux cas sont apparus en Chine alors que le pays va fêter son Nouvel An avec son lot de voyages partout en Chine mais également à travers l’Asie.

De nombreux cas d’infection depuis le week-end du 18 Janvier

Alors que l’épidémie restait centrée autour de la ville de Wuhan en Chine, les autorités confirment au moins 139 nouveaux cas de pneumonie et ce virus chinois s’est déjà propagé à Pékin et Shenzhen.

La Chine a signalé lundi 20 janvier un troisième décès causé par l’apparition d’une nouvelle souche de coronavirus que les experts médicaux ont encore du mal à expliquer.

Des scientifiques anglais estiment les cas bien plus nombreux

Des chercheurs du « MRC Center for Global Infectious Disease Analysis » de l’Imperial College de Londres ont averti dans un article publié vendredi 17 Janvier 2020 que le nombre de cas dans la ville de Wuhan était probablement plus proche de 1700. Cela représenterait un chiffre beaucoup plus élevé que le nombre officiellement identifié.

Un virus similaire au SRAS de 2002

Ce virus chinois appartient à la même famille de coronavirus que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui a tué près de 800 personnes dans le monde lors d’une épidémie de 2002-2003 qui a également démarrée en Chine.

L’infection au virus provoque de la fièvre et des difficultés respiratoires. Les symptômes sont similaires à de nombreuses autres maladies respiratoires et compliquent donc les efforts de dépistage.

Déjà deux cas sont signalés en Thaïlande et au Japon

Les autorités du monde entier et de nombreux pays asiatiques, ont intensifié le filtrage des voyageurs en provenance de Wuhan.

En dehors de la Chine, deux cas ont été signalés en Thaïlande et un au Japon et un autre en Corée du Sud, impliquant, semble-t-il, des personnes de Wuhan ou ayant récemment visité la ville. Il faut souligner que Wuhan situé à l’Est de Shanghai compte 11 millions d’habitants.

La grande migration en Chine fait craindre le pire

Des centaines de millions de touristes chinois voyageront au pays et à l’étranger pendant la période des fêtes du Nouvel An lunaire qui commence à la fin de cette semaine. Tous ces déplacements font craindre aux autorités une propagation certaine du coronavirus.

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY