Delta va tester les vols transatlantiques «sans Covid»

@ Delta Air Lines

La compagnie aérienne Delta Air Lines et les aéroports internationaux de Rome et d’Atlanta ont participé au premier programme transatlantique de tests Covid-19, qui permet l’entrée en Italie sans quarantaine en provenance des USA. Cela en conformité avec un décret qui sera bientôt publié par le gouvernement italien.

« Des protocoles de test Covid-19 soigneusement conçus sont le meilleur moyen de reprendre les voyages internationaux en toute sécurité et sans quarantaine jusqu’à ce que les vaccins soient largement disponibles », a déclaré Steve Sear, President Delta – International & EVP Global Sales. « La sécurité est notre principale promesse – elle est au cœur de cet effort d’essai révolutionnaire et constitue la base de nos normes de propreté et d’hygiène, afin que les clients puissent se sentir en sécurité lorsqu’ils volent avec Delta.»

Risque de 1 sur 1 million pour un vol rempli à 60%

Delta a engagé des consultants experts de la Mayo Clinic, un leader mondial dans les soins de santé sérieux et complexes, pour examiner et évaluer les protocoles de test des clients nécessaires pour mener un programme de vol certifié sans Covid.

«Sur la base de la modélisation que nous avons effectuée, nous pouvons prédire que le risque d’infection par la Covid-19 – sur un vol rempli à 60% – est susceptible d’être de près d’un sur un million lorsque les protocoles de test sont combinés avec plusieurs couches de protection – y compris les exigences en matière de masque, la distance sociale appropriée et le nettoyage de l’environnement», a déclaré Henry Ting, M.D., M.B.A., Chief Value Officer, Mayo Clinic.

Delta a également travaillé en étroite collaboration avec le ministère de la santé de Géorgie pour élaborer un plan permettant aux gouvernements de rouvrir les principaux marchés des voyages internationaux.

Lancement le 19 décembre sur Rome

À partir du 19 décembre, Delta testera les clients et les équipages sur les nouveaux vols entre l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta et l’aéroport international de Rome-Fiumicino.

À leur arrivée en Italie, les tests exempteront de quarantaine tous les citoyens américains qui sont autorisés à se rendre en Italie pour des raisons essentielles telles que le travail, la santé et l’éducation, ainsi que tous les citoyens de l’Union européenne et de l’Italie.

Afin de pouvoir embarquer sur ces vols, les passagers doivent effectuer un test PCR au maximum 72h avant le départ, passer un test rapide à l’aéroport d’Atlanta, passer un autre test rapide à l’arrivée à Rome-Fiumicino, passer un test rapide à Rome-Fiumicino avant le départ pour les USA. Les clients sont également invités à fournir des informations pour soutenir les protocoles de suivi des contacts du CDC lorsqu’ils entrent aux États-Unis.

Aeroporti di Roma a déjà démarré cette année une série de tests avec Alitalia, partenaire de Delta, sur la liaison domestique Rome – Milan-Linate. Cette opération lancée en septembre dernier est, pour le moment, prolongée jusqu’à la fin janvier 2021.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY