Découverte – Destination (30): Groenland

Si nous avions parlé du Kalaallit Nunaat, il y a peu de chance que vous ayez fait le rapprochement ; il s’agit bien du Groenland, capitale Nuuk, anciennement Godthaab, superficie approximative : 70 fois la Belgique pour une population de 50.000 habitants.

Le Groenland, on l’oublie souvent, est un pays d’Amérique : géographiquement par sa proximité avec le grand Nord canadien, mais aussi géologiquement, et enfin culturellement puisque les groenlandais parlent une langue esquimau et relèvent de toutes les traditions inuit.

C’est au début du 18e siècle que les Danois colonisent peu à peu un territoire que leurs ancêtres vikings -norvégiens surtout, mais qu’importe, scandinaves dans tous les cas- connaissaient parfaitement bien.

Il faisait partie de leurs zones de pêches en eaux froides depuis au moins le 10e siècle, lorsque Eric le Rouge, condamné à l’exil pour meurtre, découvrit un pays tout blanc qu’il baptisa de « pays vert » pour essayer d’y attirer des compagnons d’infortune. Pure propagande « touristique » qu’il répéta avec le Vinland des côtes nord-américaines.

Les Groenlandais ne se sont jamais fort préoccupés du pouvoir danois sur leur immense territoire : ils ne se soucient toujours que de pêche et de chasse au phoque, au morse et à la baleine. Ils n’avaient aucune administration et s’en souciaient fort peu. Aussi quand en 1979, le Danemark vota une loi sur l’autonomie du pays, cela ne changea pas grand-chose à leur vie.

Un pas plus loin fut franchi en 2009, avec une nouvelle loi accordant encore plus d’autonomie, par exemple le contrôle total de la police et du système judiciaire. Ces deux institutions ne doivent pas vraiment être débordées.

Iceberg Glace Le Groenland - Photo gratuite sur Pixabay

La reine du Danemark Margrete II reste souveraine, mais « à l’anglaise ». Elle s’est rendue sur place pour célébrer l’événement, et en costume traditionnel : bottes en peau de phoque et anorak (un mot inuit) à col de fourrure orné de perles de verre coloré.

Elle était accompagnée dans la grand ’rue de Nuuk par une fanfare locale, et on décida de chasser pour l’occasion deux baleines, qui furent découpées sur place. Les morceaux furent mis dans des sacs en plastique et distribués à toute la population de la ville, le reste embarqué dans les avions d’Air Groenland et acheminés dans tous les villages de cette immense île. Inouï, non ?

Le principal changement pour la population fut sans doute le remplacement du danois comme langue officielle par le groenlandais.

Images Glace Du Groenland | Vecteurs, photos et PSD gratuits

Tout ceci s’est passé de façon bon enfant, sans aucune tension entre le Groenland et le Danemark. Jusqu’à ce que le président Trump y mette son grain de sel. Au mépris de toute connaissance historique, politique, et des usages en relations internationales, il proposa non au Groenlandais mais au Danemark d’acheter purement et simplement le territoire dont les Danois « ne faisaient rien ».

Au mépris des usages, mais surtout de la population locale, aussi faible soit-elle. Le sieur Trump pensait sans doute que tout s’achète, mais on n’achète pas la dignité de gens ni leurs traditions vieilles de 4000 ans.

Le voyage vers le Groenland se fait avec la compagnie SAS, de préférence en juillet-août pour avoir les températures les plus clémentes. Mais en passant par une agence de voyage tout cela vous sera précisé, vos transferts confirmés, votre hôtel et vos excursions réservés !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY