De Porto à Saigon… en train

Le pont Long Biên, anciennement pont Paul Doumer, à Hanoï, vestige de la période coloniale française en Indochine. ©Hervé Ducruet

Voici déjà dix ans qu’on annonçait le projet, soutenu par la Chine, d’une ligne ferroviaire eurasienne qui pourrait emmener les passagers de Londres à Pékin à des vitesses allant jusqu’à 345 km/h) en traversant 17 pays, soit 8.160 km en seulement deux jours.

Bien qu’un tel projet ne voie sans doute pas le jour avant longtemps, il est déjà possible d’effectuer un voyage encore plus long, sans jamais quitter le train, sauf pour changer de voiture. Le plus long trajet en train ininterrompu, y compris les transferts, s’étend en effet au-delà de Londres et de Pékin.

En partant de la côte portugaise, on peut en effet  en train jusqu’au sud du Vietnam, sur une distance totale de 17.000 km. Un voyage réservé, on l’aura compris, à ceux qui ne jurent que par le train.

©iStock.com/den-belitsky

De Coimbra, en seconde classe

Les deux premiers jours de ce voyage sont relativement simples, car tous les pays traversés sont membres de l’Union européenne et tous, sauf la Pologne, sont couverts par Eurail, un consortium de transporteurs ferroviaires qui collaborer à la vente de billets.

La distance entre le centre côtier de Porto et la capitale polonaise de Varsovie peut être parcourue en 40 heures et 33 minutes (y compris les changements de fuseau horaire) avec seulement quatre transferts, notamment entre deux gares parisiennes, et sachant que, au départ de Coimbra, c’est un train régulier avec réservation obligatoire mais qui ne propose que des voitures de seconde classe et qu’il faut attendre trois heures à Cologne avant de pouvoir prendre le train en direction de Varsovie. Le temps de trajet de Cologne à Varsovie est de dix heures, mais au moins, on est confortablement installé dans une voiture-lits.

Un euro plus cher

Depuis la Pologne, les voyageurs ont deux options: voyager à travers la Biélorussie, qui nécessite un visa de transit qu’il faut demander en personne et qui prend des jours à être délivré, ou l’option un peu plus longue mais plus judicieuse, qui est de continuer vers le nord à travers les États baltes, puis vers l’est jusqu’en Russie, ce qui ajoute un jour et… un euro à la facture mais élimine bien des tracas.

Intégrant deux changements de fuseau horaire, le long trajet de 1 311 km dure 26 heures et 25 minutes jusqu’à Moscou, où une escale de 18 heures et 25 est nécessaire avant de monter à bord du train qui vous mènera presque à l’océan Pacifique.

En Transsibérien vers la Mongolie

De Moscou, c’est un transfert sur le légendaire chemin de fer transsibérien. Après un voyage épique à travers la majeure partie de la Russie via Ekaterinbourg, Omsk, Novossibirsk, Krasnoïarsk et Omsk, ce train tourne au sud à Ulan-Ude en Mongolie avant d’arriver à Pékin six nuits et 7622 km après avoir quitté Moscou.

Le train Moscou-Oulan Bator-Pékin est un trajet confortable, et plutôt peu coûteux compte tenu de l’énorme distance : 804 $ pour une couchette dans un 4 places et 1 131 $ pour une couchette dans un compartiment à deux couchages.

Ombre et lumière en gare d’Hanoï ©Hervé Ducruet

A Pékin comme à Paris

De Pékin, où commence la dernière étape du voyage, il faut se rendre, grâce à la nouvelle ligne de métro n° 9, de la gare centrale à celle de Pékin Ouest pour prendre le train pour Hanoi. En voyageant vers le sud via Zhengzhou, Guilin et Nanning, il y a un changement de train à la frontière vietnamienne car le Vietnam utilise un écartement d’un mètre pour ses voies ferrées.

Hanoï est à un peu plus de quatre heures de la frontière. Une fois dans la capitale vietnamienne, c’est une escale de onze heures avant la dernière étape, de 33 heures et 1 726 km, vers Saïgon/Ho Chi Minh Ville. Le trajet à travers le Vietnam est le moins cher, variant entre 50 et 78 dollars sur toute la longueur du pays.

Trafic intense dans les rues de Saïgon © Hervé Ducruet

327 heures de voyage !

Au total, le trajet de 17.000 km dure 327 heures, changements de fuseaux horaires compris, soit plus de 13 jours et demi. En empruntant la voie express, vous pourrez peut-être le faire pour un peu plus de 2.000 USD environ 3.400 USD en première classe. Sans compter que, des agents de voyages aux autorités locales en passant par les fournisseurs de service, ne manqueront pas d’ajouter leurs honoraires au total final.

[Source : Basement Geographer]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY