De plus en plus d’adolescents partent sans leurs parents

Les adolescents partent en avion sans leurs parents. Cette tendance plutôt rare il y a 10 ans est devenue très courante aujourd’hui. Le sentiment d’émancipation des jeunes en 2019 est grand et ils expriment de plus en plus le désir de passer des vacances en toute autonomie.

TUI, le plus grand tour-opérateur du pays avec 103 TUI shops en Belgique, a interrogé ses 400 agents de voyages pour connaître le profil et les préférences des adolescents (jusqu’à 19 ans inclus) qui voyagent seuls.

90% des agents de voyages TUI s’accordent à dire qu’ils accueillent chaque année de plus en plus de jeunes en recherche de vacances sans leurs parents. Pour 40 % de ces jeunes de 19 ans ou moins, voyager avec la famille, c’est du passé. 60% participent encore à un voyage familial, mais cherchent alors à partir une 2e fois sans papa et maman.

Deux adolescents sur trois choisissent un voyage entre amis dans une station balnéaire connue pour son jeune public telle que Playa de Palma (Majorque) ou Lloret de Mar (Costa Brava). Cependant, 1 jeune sur 5 choisit un voyage romantique avec son/sa petit(e) ami(e), tandis que 10 % vont au soleil entre frères et sœurs.

On pense à tort que les adolescents réservent principalement des billets d’avion bon marché et improvisent le logement une fois sur place, mais pas moins de 73 % des moins de 19 ans réservent des vacances à forfait. Cela leur permet de gérer plus facilement leur budget.

Beaucoup de parents sont également rassurés de savoir que le logement est réservé en même temps que le transport. 40 % des jeunes réservent un hôtel all inclusive bon marché, la solution idéale pour un budget souvent limité. La Tunisie et la Turquie sont alors les pays les plus populaires.

Cependant, les adolescents sont tout autant intéressés par les destinations grecques ou espagnoles bon marché, où la vie nocturne est variée et abordable. Les jeunes réservent généralement un hôtel près du centre de la station balnéaire choisie. Un jeune sur dix choisit de passer ses vacances dans un club proposant de nombreuses activités sportives et des animations.

10 % des jeunes de moins de 19 ans choisissent un citytrip dans une ville pas trop chère,
comme Budapest ou Prague. Les vacances en camping ou dans des bungalows, autrefois populaires, n’ont actuellement plus la cote auprès de ce public.

Les adolescents s’inquiètent de savoir où ils vont partir en vacances fin juin ou début juillet, après une session d’examens souvent épuisante. La 2e période principale de réservations est début août : après un job étudiant au mois de juillet, ils gardent l’argent gagné pour réserver des vacances. Une dernière vague de réservations a lieu fin août ou
début septembre, après les secondes sessions. 40 % des adolescents paient eux-mêmes leurs vacances, sans intervention des parents. Pour 90 % des jeunes, une semaine de vacances suffit et le budget moyen accordé à cette semaine est de 550 €.

Les autres périodes de vacances (Pâques, Noël, etc.) sont réservées aux vacances en famille, les jeunes voyagent alors très peu seuls. Ces vacances tombent juste avant les examens et l’heure n’est donc pas au divertissement.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY