De la plus petite ville du monde à la cité des géants !

Une géante, à La Cité des Géants, à Ath. Photo ©Serge Abel-Normandin

Pour des raisons historiques qu’on ne détaillera pas ici, Durbuy se plaît à se présenter comme « la plus petite ville du monde ». C’est sans doute un tantinet exagéré, disons-le. Non pas que Durbuy soit grande; mais elle abrite quand même 400 habitants sur deux hectares…

DÉLICIEUSES VISITES À PIED

À défaut d’être aussi petite que le veut son slogan touristique, Durbuy est indéniablement charmante, avec son Château des Comtes d’Ursel, son vieux pont enjambant l’Ourthe, ses maisons centenaires en moellon et ses ruelles médiévales pavées, parsemées de boutiques, cafés, brasseries, restaurants et terrasses.

Une représentante touristique locale, Colette Mottet, nous a proposé une balade gourmande au pied des falaises de Durbuy (visite proposée tous les week-ends aux visiteurs). Cette découverte des produits du terroir local a commencé à la minuscule microbrasserie de La Ferme au Chêne (dont la bière ambrée Marckloff est introuvable en dehors de Durbuy). Après quelques fromages, charcuteries et chocolats, la visite s’est gentiment conclue à La Marotte, où on s’est régalé de cuberdons (suaves friandises coniques parfois aussi appelées bonnets de curé).

DÉFIS POUR LES MOLLETS

Si Dubuy se parcourt délicieusement à pied, ses environs s’explorent encore plus agréablement à vélo. Nous avons pu le constater en empruntant les points-noeuds du circuit Les Crêtes, à la découverte de Durbuy et du Pays de la Famenne (no. 26). Comme son nom l’indique, ce circuit fréquente allègrement les sommets de la province du Luxembourg. Des défis pour les mollets. Du bonheur pour les yeux!

À Durbuy, la propriétaire de La Marotte, Carine Tihon, nous a proposé la dégustation de cuberdons, délicieuses friandises coniques parfois aussi appelées bonnets de curé. Photo ©Serge Abel-Normandin
À Durbuy, la propriétaire de La Marotte, Carine Tihon, nous a proposé la dégustation de cuberdons, délicieuses friandises coniques parfois aussi appelées bonnets de curé. Photo ©Serge Abel-Normandin

Le lendemain, ragaillardis par une nuitée à l’impeccable Jean de Bohème (un autre hôtel Bienvenue Vélo), nous avons mis le cap sur les provinces de Namur et de Hainault. Chemin faisant, nous avons fait une pause à Mariembourg, à la Brasserie des Fagnes, où on brasse une cinquantaine de bières (dont la populaire Super des Fagnes). L’endroit, qui englobe un petit musée brassicole, met aussi en valeur des spécialités du terroir, dont l’escavèche (préparée à base d’anguille). Son proprio, Frédéric Adant, connaît bien le Québec, ayant déjà participé (et remporté des prix) au Mondial de la bière de Montréal.

En après-midi, notre menu cycliste s’est déroulé dans les RAVeL du circuit no. 13, intitulé Le Tour des lacs de l’Eau d’Heure (du nom d’une rivière pouvant déborder en moins d’une heure).

Nous avons roulé rondement, sans nous garrocher, mais sans traînasser non plus. Néanmoins, nous sommes arrivés en retard à l’étape suivante de notre programme : Beloeil.

TOUR DU PROPRIÉTAIRE

Le concierge qui devait nous faire visiter le Château de Beloeil avait quitté les lieux. Heureusement, un aimable monsieur l’a remplacé au pied levé, sans vraiment se présenter. Mais qui était donc ce mystérieux guide? Nous allions l’apprendre quelques heures plus tard, au B&B L’Instant au présent (Bienvenue Vélo). Selon nos hôtes, nous avions vraisemblablement eu droit à un véritable tour du propriétaire du château, par le Prince Michel de Ligne lui-même!

À l'intérieur du château de Beloeil. Photo ©Serge Abel-Normandin
À l’intérieur du château de Beloeil. Photo ©Serge Abel-Normandin

Le lendemain, nous avons revu sa somptueuse résidence entourée de bassins et de jardins baroques, dans cadre du circuit no. 8, À vélo entre la Cité des Géants et le château de Beloeil (que nous parcourions en sens inverse).

L’agréable randonnée nous a permis de constater que tous les moulins ne sont pas en Hollande.

Construit vers 1747, le Moulin de Moulbaix, près de Ath, dans le Hainaut, est toujours en activité – et c’est un plaisir d’échanger avec le meunier! C’est avec un égal plaisir que nous avons bu une Moinette, à l’invitation de Christophe Elius patron de la Taverne Saint-Gery. Ce convivial établissement se trouve à Aubechies, l’un des plus beaux villages de Wallonie, connu aussi pour son Archéosite.

CHEZ M. ET MME GOLIATH

Nos coups de pédales en Wallonie nous ont ultimement conduits à Ath, pour une conclusion grandiose à la Maison des Géants. Il s’agit en fait d’un musée consacré à M. et Mme Goliath et aux autres spectaculaires géants d’osier qui défilent chaque été, depuis le Moyen Âge, lors de la fête folklorique dite de La Ducasse d’Ath. La prochaine édition de cette spectaculaire – mais éphémère – procession reconnue par l’UNESCO prendra place les 26 et 27 août 2017. Heureusement, le musée, lui, est accessible en tout temps!

Ce reportage fait suite à une invitation de Wallonie-Bruxelles-Tourisme (WBT OPT) en collaboration avec Air Canada.

logo_tourismeplus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY