D’autres touristes étrangers sont morts en Grèce…

Il m’a été difficile de rester insensible à l’article rédigé par mon collègue et ami, Claude Bourmal, (http://pagtour.info/tui-endeuille-en-grece). Quand on apprend que des touristes périssent durant leurs vacances, c’est toujours un drame. Mais, pourquoi devons-nous donner leur nationalité ?

La personnalisation a des limites

Il n’est pas rare que chaque pays donne des informations sur ses propres ressortissants. Mais, on arrive à oublier que d’autres touristes ont été touchés et surtout de très nombreux habitants. L’information est parfois cruelle.

Pourquoi ne pas évoquer des ressortissants polonais ?

Deux citoyens polonais, une mère et son fils, sont morts suite à des incendies géants qui ont fait rage dans la région d’Athènes. Selon la radio commerciale polonaise, les victimes ont probablement péri lors de l’évacuation de l’hôtel Ramada près de Mati, sur la côte méditerranéenne grecque.

Alors qu’ils avaient pris un bateau pour fuir les flammes, l’embarcation aurait chaviré lors de l’évacuation. La mère et l’enfant se sont noyés… avec 10 autres personnes.

Un cauchemar qui touche près de 300 personnes

Les violents incendies qui ont ravagé lundi les alentours d’Athènes ont fait au moins 79 morts, dont des enfants, selon un bilan encore provisoire diffusé par les autorités. Au moins 200 blessés, dont plusieurs graves, étaient également recensés dans le précédent bilan donné par le gouvernement.

L’annonce de la mort d’un touriste belge est très triste pour nous tous, mais pensons aux centaines d’autres familles qui vivent également les mêmes drames. Pensons également aux centaines de morts au Laos à cause d’un barrage défectueux.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY