Dans les coulisses de Brussels Airlines: préparation pour notre relance graduelle pour l’été

Alors que les programmes de vaccination sont en cours dans de nombreux pays et que la demande de voyages commence lentement à reprendre pour l’été, Brussels Airlines prépare ses opérations pour une augmentation progressive de son offre de vols.

En tant que compagnie aérienne, une telle mise en place ne se fait pas du jour au lendemain et il faut plusieurs mois pour s’y préparer. Nous devons non seulement préparer nos avions à reprendre les airs, mais aussi remettre à niveau et former nos équipages de cabine et de cockpit ainsi que nos collègues des opérations au sol après une période d’inactivité.

Former nos pilotes, notre équipage et notre personnel au sol

Dans l’aviation, rien n’est laissé au hasard et la sécurité est à tout moment la priorité absolue. C’est pourquoi notre département responsable pour la formation a élaboré un programme de formation très complet et intensif pour s’assurer que nous préparons pleinement nos pilotes à redécoller. Le premier groupe a commencé sa formation au début du mois d’avril.

Pour chaque pilote, le programme dure environ un mois et comprend 14 heures de formation théorique, y compris l’auto-apprentissage et les formations en classe pour revoir toutes les procédures de vol et de l’avion, 12 heures de simulateur et 10 à 20 vols avec un instructeur, en fonction de l’expérience du pilote.

Enfin, chaque pilote effectue ce qu’on appelle un ‘line check’ avant d’être autorisé à voler de nouveau de ses propres ailes. Au total, 150 pilotes doivent suivre cette formation complète et nous espérons terminer le programme de formation d’ici le début des vacances d’été. Nos 400 autres pilotes ont suivi une formation continue au cours des derniers mois.

Quant à notre personnel de cabine, à partir du 1er mai, 130 collègues qui étaient en chômage temporaire complet suivront un entrainement avec sept à dix jours de cours de remise à niveau, selon le type de vols qu’ils effectuent (court ou long-courrier), et effectueront plusieurs vols de familiarisation pour revoir toutes les procédures de sécurité et les mesures d’hygiène liées au COVID-19 afin de pouvoir accueillir à nouveau nos passagers à bord.

Au sol également, nous préparons nos collègues de l’aéroport à leurs fonctions. Ils suivent des cours pour rafraîchir leurs connaissances et travaillent en binôme avec leurs collègues dès leur premier jour de travail, afin d’être prêts à accueillir à nouveau nos passagers.

réparer nos avions

Aujourd’hui, 21 de nos 38 avions sont opérationnels. Pour augmenter notre offre de vols et pour être prêt pour l’été, nous devons remettre de plus en plus d’avions en service. Comme les avions sont faits pour voler, et non pour rester au sol, nous nous sommes occupés de les entretenir méticuleusement pendant qu’ils étaient inactifs, afin de les garder en pleine forme une fois que nous pourrions les réactiver.

Pour réactiver un avion après une si longue période (certains sont en hibernation depuis le mois de mars 2020), nos équipes de maintenance suivent des procédures minutieuses, vérifiant chaque recoin du fuselage et des pièces mobiles, contrôlant chaque vanne et tube, et testant tous les systèmes électroniques.

Elles testent les moteurs, remplacent les gilets de sauvetage et autres équipements de sécurité s’ils sont périmés, et préparent la cabine par un nettoyage complet.  Enfin, ils effectuent un vol d’essai pour donner à l’avion un GO final pour les opérations. L’ensemble du processus de déstockage prend environ 200 heures de travail par avion.

Mesures d’hygiène

Accueillir davantage de passagers signifie qu’il est important de souligner que nous continuons à appliquer les mêmes mesures de protection contre le COVID-19 qu’auparavant. Celles-ci comprennent le port obligatoire du masque pendant toute la durée du vol (dès l’arrivée à l’aéroport) et ce pour chaque passager à partir de six ans ; l’embarquement et le débarquement rangée par rangée pour éviter les files dans l’avion ; une désinfection supplémentaire de l’avion et, bien sûr, une bonne hygiène des mains. Tous nos avions sont équipés de filtres HEPA qui purifient en continu l’air à bord. En plus, le système d’air à bord fait circuler l’air de haut en bas.

Consultez ici l’aperçu complet de nos mesures.

Comme d’habitude, nous demandons aux passagers qui ne se sentent pas bien de ne pas voyager, afin de protéger la santé des autres passagers et de notre équipage. Comme dans de très nombreux pays des restrictions de voyages spécifiques sont encore en place, nous demandons à nos passagers de vérifier ces exigences avant de voyager.

Et bien sûr, nous continuons à proposer des billets avec possibilité de report, afin que nos clients disposent d’une flexibilité maximale pour modifier leurs projets de voyage et qu’ils puissent réserver leurs vols en toute tranquillité.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY