CWT sonde l’envie de revenir au bureau

© Pixabay - Mohammed Hassan

Alors que le monde semble se rouvrir petit à petit et qu’une nouvelle normalité s’installe, la fin du télétravail est amorcée. Selon des recherches de la Santé publique d’Angleterre, les bureaux ont été davantage des sources de cluster que n’importe quel autre lieu de travail. La décision des entreprises d’imposer le télétravail semble avoir été judicieuse.

CWT s’est interrogée sur ces travailleurs qui sont restés chez eux et qui, vraisemblablement, se réjouissent de retrouver leur cadre de travail habituel. Aussi, la TMC a effectué un sondage au sein de sa communauté de suiveurs sur le réseau social LInkedin.

Une crainte pour 62%

62% des répondants ont indiqué craindre avant tout d’avoir à renouer avec les trajets de pendulaires pour retourner au bureau. 17% n’ont aucun problème avec cela et se réjouissent de retrouver leurs collègues en face à face. 14% ne se réjouissent pas de cancaner au travail, tandis que seul 7% se soucient du bruit et des éventuelles odeurs de repas du bureau voisin.

Quid de la vaccination?

Dans la «nouvelle normalité», la question de la diffusion de la Covid-19 entre collègues, particulièrement pour ceux qui ne sont pas vaccinés (qu’ils ne le soient pas encore ou ne souhaitent pas l’être) va aussi se poser. CWT s’est interrogé sur la perception que les travailleurs avaient de l’idée de travailler avec des collègues qui voyagent, mais ne sont pas vaccinés – un cas hypothétique, mais pas impensable.

« Plus de 60% des répondants sont très inconfortables à cette perspective», indique Maaike Boer, Global Corporate Communications Manager, CWT. «37% ont déclaré que cela les mettrait plutôt mal à l’aise. Seuls 20 % sont tout à fait à l’aise à l’idée de travailler à côté d’un collègue qui n’a pas été vacciné, et 18 % se sentent plutôt à l’aise».

Règles de base à observer

CWT conclut ce sondage en rappelant que l’important reste de respecter les règles de base, avec une distance de sécurité de 1,5 mètre minimum au minimum, le port d’un masque si nécessaire et, règle élémentaire de vie mais qui semble avoir été oubliée, avoir une bonne hygiène des mains – surtout lorsque l’on prend les transports en commun.

En cas de symptôme (température élevée, toux continue ou perte/changement soudain du goût ou de l’odorat), il convient de rentrer immédiatement chez soi et de demander un test dès que possible pour en avoir le cœur net.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY