Cvd19 / Témoignage d’une agence locale au Guatemala

Depuis Antigua, Alexia Delphis, directrice de l’agence locale Kayala Voyage, membre du collectif Nomadays, témoigne de son quotidien professionnel et de la situation touristique au Guatemala à l’heure du coronavirus.

« L’ambiance est étrange dans les rues d’Antigua. Les familles qui flânaient au Parque Central ont laissé place aux patrouilles de policiers »

L’ambiance est étrange dans les rues d’Antigua, habituellement animées de vendeurs ambulants, de locaux habillés aux couleurs mayas, de nombreux visiteurs nationaux et étrangers…

Les familles qui flânaient au Parque Central (la place principale, cœur de la ville) ont laissé place aux patrouilles de policiers. À l’approche de la Semaine Sainte, Antigua s’apprêtait à entrer dans sa période la plus touristique. Tout était prêt. Chaque maison était ornée de fanions violets…

Mais cette année il n’y aura
pas d’alfombras, ces célèbres tapis éphémères en sciure colorée, véritables œuvres d’art qui ornent les rues pavées avant les processions. Un coup dur pour tous les secteurs d’activités, et plus particulièrement pour le secteur touristique qui a été le premier impacté, en pleine période de haute saison.

Très rapidement, le gouvernement a pris des mesures de prévention pour lutter contre la propagation du virus, en étant l’un des premiers pays d’Amérique à fermer ses frontières aux ressortissants des pays considérés à risque. Au même moment, les USA prenaient des mesures identiques, même pour des passagers en transit.

En tant qu’agence, nous nous sommes alors retrouvés confrontés, en l’espace de quelques jours, à l’annulation des circuits à venir et à la gestion des voyageurs déjà sur place qui voyaient leurs vols retours annulés. Plus de deux semaines après les restrictions d’entrées, les français ont été rapatriés par un vol direct, le lundi 30 mars, dans des conditions optimales.
 
Petit à petit, le pays a mis en place des mesures de plus en plus strictes : fermeture des commerces non-alimentaires, mise en place d’un couvre-feu de 16h à 4h du matin, horaires des marchés limités, et interdiction de circulation entre les départements.

Des consignes qui permettent aujourd’hui d’avoir un nombre (officiel) relativement faible de personnes contaminées au Covid19, mais qui sont loin d’être sans conséquence dans un pays où plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et ne possède aucune économie.

Des initiatives de solidarité se mettent en place comme la récolte et distribution de biens de première nécessité pour les communautés les plus isolées. La logistique reste toutefois compliquée au vu des restrictions de circulation. Le gouvernement a instauré un système d’aide aux familles les plus démunies mais cela est loin d’être suffisant.

« Garder l’état d’esprit du peuple guatémaltèque, qui, malgré des souffrances liées à son histoire, a su rester fort, solidaire et positif »

En tant que petite agence, nous sommes dans une démarche de réduction des coûts fixes. Nous avons donc choisi de libérer nos bureaux pour ne pas impacter nos équipes.

Nous sommes en télétravail et nous nous concentrons activement au développement de nouveaux circuits, d’outils interne et d’actions de communication.

Nous sommes en lien permanent avec nos prestataires : guides et chauffeurs qui se sont retrouvés sans activité du jour au lendemain. Pour la première fois, nous nous retrouvons sans vision à moyen terme.

Mais nous restons positifs et nous concentrons sur ce que nous pouvons faire aujourd’hui, concrètement : être solidaire, respecter les consignes pour préserver notre santé et celle des autres, garder l’état d’esprit du peuple guatémaltèque, qui, malgré des souffrances liées à son histoire, a su rester fort, solidaire et positif.

Comme pour l’ensemble des acteurs du tourisme, nous devons faire face à des
questions sans réponse : quand aura lieu la réouverture des frontières ? quel sera l’impact sur l’économie de notre pays, sur les compagnies aériennes, sur nos partenaires ?

Une chose est sûre, nous serons prêts et
plus motivés que jamais à accueillir nos futurs voyageurs, leur faire découvrir les recoins de notre magnifique pays et valoriser les projets des communautés locales.

www.voyageguatemala.com


NOMADAYS est le premier réseau mondial d’agences de voyages locales francophones et indépendantes, permettant de préparer son voyage en direct avec un expert local. En travaillant ensemble et en gardant leur identité propre, les agences offrent ainsi aux voyageurs des circuits d’aventure sur-mesure, des tarifs les plus justes sans intermédiaire, et les mêmes garanties qu’un Tour Opérateur classique, via Nomadays, l’agence en France.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY