Cuba : silence, on tourne à Gibara !

Notre arrivée en catamaran à Cayo Saetia. Photo ©Isabelle Chagnon

Un événement de l’envergure du FIT Cuba, qui attire 150 journalistes de partout dans le monde, est une occasion en or, pour le pays hôte, de faire connaître de nouveaux produits.

C’est ainsi qu’entre deux conférences et trois discours à l’hôtel Playa Pesquero d’Holguin, nous avons notamment visité le Bioparque Rocazul et fait un bain de foule au festival Romerías de Mayo d’Holguin (France d’Amour et le groupe Les Respectables figuraient parmi les artistes invités).

Plus important encore : les organisateurs de FIT Cuba ont profité de la notre présence et de celle du Ministre du Tourisme, Manuel Marrero Cruz, pour inaugurer officiellement une nouvelle destination cubaine : Gibara. Postée à 33 km au nord d’Holguin, cette ville portuaire de 72 000 habitants a une histoire intime avec la production cinématographique et peut figurer au registre des villes cubaines de charme.

Gibara, vue sur son port paisible. Photo ©Isabelle Chagnon
Gibara, vue sur son port paisible. Photo ©Isabelle Chagnon

Fait à noter : nous nous sommes rendus à Gibara en catamaran. En fait, plusieurs de nos déplacements dans la grande région d’Holguin se sont faits à bord de ces navires à faire rêver – un produit touristique que les autorités cubaines souhaitent promouvoir davantage.

C’est ainsi que nous avons vogué vers Gibara, mais aussi vers Cayo Saetia, au départ de la ville d’Antilla. Cayo Saetia fut un des hits du séjour. Bienvenue dans une carte postale de rêve, avec mer limpide, sable blanc, rochers, falaises… Et puisqu’on se trouve dans une réserve, on peut aussi participer à un safari en Jeep à la découverte de zèbres, autruches et autres animaux venus d’horizons lointains.

Soulignons que le FIT Cuba fut également l’occasion de faire des visites éclair aux hôtels Paradisus Rio de Oro et Memories Holguin, avant que Sunwing Airlines nous ramène au bercail.

+++++++++

Cuba en 2017: bilan, développement et objectifs

Lors d’une allocution, le ministre du Tourisme de Cuba, Manuel Marrero Cruz, a présenté un bilan du tourisme dans son pays, des initiatives en matière de développement et des objectifs. Voici les grandes lignes.

LE TOURISME À CUBA EN QUELQUES CHIFFRES :

  • 4 millions de touristes ont visité Cuba en 2016

  • le taux de croissance de la destination est de 7 % par année

  • hausse de 112 % du nombre de touristes en provenance des États-Unis

  • 41 % des touristes à Cuba sont répétitifs (tout marché émetteur confondu)

  • 96 % des touristes à Cuba disent qu’ils recommanderaient la destination à des amis

  • le taux de satisfaction des touristes à l’égard de la destination en général est de 95 %

  • le taux de satisfaction des touristes à l’égard du rapport qualité-prix à Cuba est de 85 %

LES SECTEURS ET PRODUITS EN DÉVELOPPEMENT :

  • le tourisme médical

  • le golf

  • les excursions en catamaran

  • les circuits et les séjours combinant plage et circuit

LES OBJECTIFS :

  • augmenter les vols nationaux, en fréquence et en destinations desservies, pour satisfaire la demande liée aux circuits

  • faire de la ville portuaire de Gibara une destination touristique cubaine populaire grâce au thème du cinéma et à ses infrastructures de charme.

+++++++++

On en parlait à Cuba…

Les États-Unis auraient été pressentis comme Pays d’honneur de la 37e édition du FIT Cuba. Le comité organisateur aurait abandonné l’idée et préféré choisir l’Allemagne à la suite des résultats des élections américaines, l’automne dernier.

Isabelle Chagnon

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY