Club Med ballotté dans les Antilles !

Il nous revient que le bateau Club Med basé à PUNTA CANA connaît aussi de sérieux problèmes dus au virus.

Parti, il y a une semaine, il a été refusé à la Jamaïque, accepté à Cayman Island… et puis retour vers le point de départ. Et donc une croisière réduite à de la navigation uniquement.

Avec un débarquement d’urgence tôt le matin (05.00) pour éviter un autre refus des autorités, les passagers ont été transférés, en bus, directement vers l’aéroport pour un rapatriement manu-militari, vers Roissy. Les belges poursuivant leur retour, à nouveau, en bus, vers Bruxelles.

Les passagers ont expérimenté une désorganisation particulière lors de leur débarquement à Punta Cana, l’équipage mauricien ayant déjà mis… les voiles, laissant aux G.O. le soin de régler les problèmes liés à cette opération.

Ceci dit, le Club Med a prévu une compensation pour ses clients, leur octroyant le remboursement du prix de la croisière sous forme de crédit pour un voyage futur.

La seule question à se poser en ces temps de pandémie et surtout à l’analyse des autres expériences maritimes négatives vécues de par le monde, était ce bien prudent et intelligent de faire partir cette croisière ??

Une compensation, ou un remboursement, est une chose, des vacances gâchées et de précieux jours de congés gaspillés en sont une autre.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY