Croisière Star Clippers dans les Caraïbes : 7 bonnes raisons de se laisser tenter

Les Caraïbes en hiver sont et restent une destination de rêve. Ces îles nous évoquent le plus souvent palmiers, plages de sable blanc et mer translucide.

Les Caraïbes ont tellement plus à offrir. Chaque île a ses particularités, les différences entre elles sont mêmes étonnantes. Le paysage y est tantôt volcanique, tantôt plat. Le passé colonial influe aussi souvent sur les caractéristiques de l’île.

Certaines îles agissent comme de véritables aimants pour la jet set, d’autres sont moins mondaines. Plantations de bananes, de chocolat ou distilleries de rhum, chaque île cultive sa spécialité, même s’il est une chose qu’elles partagent toutes en commun : un formidable climat subtropical qui durant les mois d’hiver est plus qu’appréciable.

Il n’y a pas de meilleure manière de découvrir par soi-même la diversité des Caraïbes que par la mer, et de surcroit à bord d’un voilier.

La compagnie Star Clippers a su conquérir le cœur de nombreux passagers au fil des années. Le Star Flyer, un voilier de quatre mâts construit à Gand, est la réplique d’un gracieux voilier d’antan, avec tout le confort moderne d’un bateau de croisière. Rien n’égale la navigation toutes voiles dehors, avec le bruissement du vent dans les oreilles en approchant une nouvelle escale par un beau matin.
Découvrir les Caraïbes comme en aventurier et dans le plus grand respect des traditions maritimes, ce c’est que vous offre le Star Flyer.

Le Capitaine connaît les Caraïbes comme sa poche. Quel plaisir de parcourir la navigation avec lui ou de donner un coup de main au moment de hisser les voiles. Ceux qui le souhaitent pourront même monter au mât jusqu’au nid-de-pie, s’allonger dans le filet de beaupré ou profiter du voiler quand il fend les vagues.

Au départ de Saint Martin

Du 21 décembre 2019 au 21 mars 2020, le Star Flyer a Philipsburg comme port d’attache ; ce qui facilite l’acheminement aérien avec les nombreux vols directs opérés au départ de Paris et d’Amsterdam. Deux croisières sont proposées en alternance ou peuvent être combinées de manière consécutive afin de profiter au mieux de la diversité des Caraïbes.

 Route 1: les Iles au Trésor
Qui ne connaît pas le livre de Robert Louis Stevenson? En effet, dans les ‘Iles au Trésor’, le trésor en or y est recherché avec ferveur par le Capitaine Flint. L’auteur britannique a tiré son inspiration des Iles Vierges Britanniques (BVI), d’où le surnom d’ « Iles au Trésor ». La plupart des îles visitées au fil de cette croisière sont aussi  réellement influencées par l’ancienne colonie britannique.

  • Anguilla, la petite île découverte par Christophe Colomb, est une succession de petites baies aux plages spectaculaires. Si vous cherchez un endroit pour vous évader, vous trouverez ici votre bonheur.
  • Les montagnes verdoyantes de Tortola offrent un cachet tout particulier à la plus grande des îles Vierges Britanniques.  Le Star Flyer y jette l’ancre dans la baie de Soper’s Hole, où les grands navires ne peuvent accoster.
  • Ancrer à Virgin Gorda vous permet de nager ou de faire du bateau. Vous irez certainement jeter un œil au Bitter End Yacht Club et, en y regardant de plus près, vous pourrez même apercevoir l’île privée de Richard Branson.
  • Jost van Dyke doit son nom à un célèbre pirate hollandais. Aujourd’hui c’est une  plage paradisiaque avec l’un des plus beaux sables des Caraïbes et des bars de plages animés. Savourer un cocktail aux Foxy’s Tamarind Bar y est un must.
  • St Kitts forme avec Nevis une fédération. La matinée sera l’occasion d’y faire du shopping dans la capitale, Basseterre. Les façades colorées sur fond de montagnes verdoyantes constituent la toile de fond parfaite pour les amateurs de photos. Les plus sportifs pourront y jouer au golf ou se promener dans la forêt tropicale. Le Star Flyer hisse les voiles en direction de la plage de South Friars Bayzeilt à l’heure du déjeuner.
  • Cerise sur le gâteau, St Barts clôture joliment cette semaine de croisière. Cette île française d’outre-mer est parfois considérée comme le Saint-Tropez des Caraïbes. Flânez le long des méga yachts amarrés au port de Gustavia et qui sait, peut-être y apercevrez vous une star de cinéma ou un chanteur. Aussi spectaculaire, est la découverte du  petit aéroport  situé derrière les collines où les avions survolent votre tête.
Route 2: les Iles Sous-le-Vent (Leeward Islands)

Leeward ou ‘sous le vent’ en français, est un terme utilisé en navigation à la voile. Les marins distinguent ‘windward’ « au vent », de ‘leeward’« sous le vent », soit la direction opposée d’où souffle le vent. A l’inverse de Iles Vierges Britanniques, les Iles Sous-le-Vent ne sont pas une entité géopolitique, ce qui les rend culturellement très intéressantes.

  • Nevis fût jadis une île hollandaise. Difficile d’imaginer qu’aucune route décente ne la traversait  jusqu’en 1951. Vous ne pourrez rater le volcan endormi. Y marcher jusqu’au sommet est une prouesse sportive. Nevis, avec ses eaux cristallines est aussi  l’un des meilleurs endroits pour s’adonner à la plongée libre.
  • Cabrits était autrefois une île volcanique. Elle est désormais liée à l’ile de la  Dominique. Le voilier jette l’ancre à proximité du Parc National, connu pour sa forêt  tropicale avec des magnifiques orchidées, ses récifs coralliens, ses chutes d’eau et ses lacs volcaniques.
  • Ceux qui visitent les Iles des Saintes veulent immédiatement venir y vivre. Tout sur cette île française vous accueille, de la belle ville pittoresque de Terre-de-Haut aux magnifiques plages. Vous serez ici assurément heureux comme un prince !
  • La baie de Deshaies ressemble à une carte postale. Le Star Flyer y fait escale pour découvrir la partie nord de la côte ‘sous-le-vent’ de la Guadeloupe. Le paysage est montagneux avec la Grande Soufrière comme point culminant. On reconnaît les caractéristiques du volcan à ses cascades d’eau bouillonnante. Les formations nuageuses au dessus de la forêt tropicale sont un régal pour les yeux.
  • Falmouth, Antigua, est l’épicentre du yachting. Celle qui fût un temps une ville active autour du Nelson Dockyard est désormais, avec ses nombreux pubs, un lieu de rassemblement animé pour les équipages des grands yachts, ainsi que pour les passagers du Star Flyer. Qui sait, le Commandant pourrait y organiser un barbecue sur la plage ?
  •  Gustavia, St. Barts est également une escale colorée sur cet itinéraire du Star Flyer.

Découvrir sept îles des Caraïbes en une semaine de croisière ? Star Clippers vous souhaite la bienvenue à bord !

Plus information: www.starclippers.com

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY