Croatie, un été touristique aux promesses bien tenues

Il semblerait que l’année 2019 soit bien partie pour marquer encore un nouveau record de fréquentation pour la Croatie, surtout sur le marché français. En effet, les résultats après la saison estivale sont très positifs cette année : non seulement la Croatie continue à séduire de plus en plus de Français, mais elle les attire aussi dans de plus en plus de régions.

Des arrivées toujours en progression pour 2019

Presque toutes les régions croates continuent à enregistrer une augmentation, tant en termes d’arrivées qu’en termes de nuitées.

Selon les statistiques d’eVisitor, le système unique et primé par l’OMT mis en place par l’Office National Croate du Tourisme et le Ministère du Tourisme pour rassembler en temps réel les données de 200 00 prestataires d’hébergement, la Croatie a accueilli sur les neuf premiers mois de l’année (de janvier à fin septembre 2019) 600 000 visiteurs français, soit une hausse de +8 % par rapport à la même période l’année dernière, une croissance qui dépasse de 3 points la moyenne nationale. Les arrivées françaises de 2019 dépassent ainsi déjà le nombre total enregistré pour 2018.

De même, les nuitées ont dépassé les 2,2 millions, affichant une progression de +7 %. La France se classe ainsi au 9e rang des marchés émetteurs de la Croatie et représente un marché prioritaire à développer.

Parmi les secteurs qui se portent particulièrement bien, on peut citer le nautisme qui continue à montrer d’excellents résultats : ce segment a enregistré une augmentation de +13 % des arrivées depuis la France et de 11 % des nuitées.

« Nous sommes très heureux et satisfaits des résultats obtenus sur le marché français, d’autant plus que cette croissance touche presque toutes les régions croates, et pas seulement les régions traditionnellement les plus visitées par les Français en Croatie, à savoir les régions de Dubrovnik et Split » commente la Directrice de l’Office National Croate du Tourisme en France, Danijela Mihalic Durica.

« La Croatie, et plus particulièrement la partie continentale du pays, intéressent de plus en plus de tour-opérateurs français, qui développent et enrichissent chaque année la production en Croatie et avec lesquels nous réalisons de nombreuses activités B2B et B2C tout au long de l’année ».

« Grâce à de nombreux vols directs et charters, la Croatie est devenue très accessible : à moins de deux heures de vol depuis la France et ce toute l’année ! Il s’agit d’une destination avec un patrimoine culturel et historique incroyable, idéale pour satisfaire tous les goûts et à toutes les saisons » conclut Danijela Mihalic Durica.

Elle rappelle aussi le grand nombre d’activités B2B qui se tiendront encore d’ici la fin de l’année avec les partenaires du marché, et en premier lieu un grand workshop avec une vingtaine d’exposants le 27 novembre prochain à Paris.

Une répartition géographique des séjours en pleine expansion

Point intéressant, il y a eu une augmentation notable des arrivées et des nuitées dans plusieurs régions historiquement moins fréquentées par les voyageurs français : la capitale du pays, Zagreb, affiche par exemple une belle croissance de +12%, l’Istrie séduit de plus en plus avec ses côtes, sa gastronomie et les belles villes de Pula et Rovinj entre autres (+10 % d’arrivées et +8 % de nuitées), de même pour la région du Kvarner, connu pour les villes de Rijeka et Opatija et les superbes îles qui occupent son Golfe comme Lošinj ou Cres (+7 % de nuitées).

Les régions déjà populaires auprès des Français poursuivent aussi leur progression cette année, comme la région de Split notamment (+8 % d’arrivées et de nuitées) et celle de Dubrovnik (+14 % d’arrivées et +11 % de nuitées). Les Français sont cependant de plus en plus nombreux à visiter ces deux régions avant ou après la haute saison estivale.

Des résultats portés par un important renforcement des liaisons aériennes

Le grand nombre de vols directs nouvellement lancés en 2019 a largement contribué à ces bons résultats. Pas moins de 6 nouvelles liaisons directes ont été lancés depuis janvier, permettant ainsi une connectivité renforcée vers la Croatie depuis Paris, mais aussi depuis les principales villes de province françaises : Bordeaux, Marseille, Lyon, Nantes, etc.

Hôtellerie : de nombreux nouveaux investissement à travers tout le pays

La Croatie investit de plus en plus dans le tourisme : en 2019, le pays a investi 1,5 milliard d’euros dans son développement touristique, soit plus d’un tiers de plus qu’en 2018. C’est un secteur très dynamique pour la destination et les recettes touristiques n’ont cessé d’augmenté ces dernières années.

L’hôtellerie a particulièrement bénéficié de ces investissements ces dernières années.

Les nombreuses ouvertures hôtelières depuis le début de l’année ont joué un rôle important dans les bons chiffres enregistrés : la majorité de ces nouveaux investissements sont en effet concentrés dans les régions de plus en plus populaires auprès des Français (région de Split, Istrie et Kvarner).

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY