Cristiano Ronaldo, la Bourse, le Far West et le Shérif

Moi qui n’y connais rien, mais absolument rien en football, je vais vous parler de Cristiano Ronaldo. Mais pas pour vous rappeler qu’il est le meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des Champions avec 134 buts. D’ailleurs, je vais vous avouer, honte sur moi, je ne sais même pas ce qu’est la Ligue des Champions.

En revanche, la Bourse, je sais comment elle fonctionne et je connais assez bien ses rouages. Or, justement, l’action Coca-Cola a connu une baisse de 1,6%, ce qui signifie une perte de 4 milliards de dollars en une journée. C’est énorme mais ce n’est pas nouveau : la Bourse, c’est comme la vie, il faut savoir snober les hauts et raccommoder les bas.

Si je vous en parle, c’est parce que ces 4 milliards de dollars qui ont disparu dans la nature ont sans doute été provoqué par un petit geste, mais un geste vu par la planète toute entière car il a été filmé. Cristiano Ronaldo a profité d’une conférence de presse pour retirer avec un air de dégoût 2 bouteilles de Coca-Cola sur la table et en brandissant une bouteille d’eau à la place.

D’ailleurs il n’a prononcé qu’un seul mot : « agua » (eau en français). Un petit geste de mauvaise humeur et un seul mot qui ont donc suffi à faire perdre 4 milliards de dollars au cours de bourse de Coca-Cola. Normal, ce geste semblait dire au monde entier : « Laissez tomber ces boissons trop sucrées et buvez de l’eau à la place ».

J’ai adoré cet épisode économico-sportif car il y a beaucoup de choses à dire. D’abord, la réaction de Coca-Cola – excellente – au lieu de râler ou de se réfugier derrière un « no comment », le communiqué de presse de Coca-Cola était très malin. La firme américaine a même défendu le footballeur portugais en disant que chacun est différent et que chacun avait ses goûts et ses besoins. Bien joué ! C’est une bonne manière de désamorcer une polémique et de rappeler que Coca-Cola distribue aussi des boissons non sucrées ou des marques d’eau : libre à chacun de faire son choix.

Maintenant reste à s’interroger sur la portée réelle du geste de Ronaldo. Pour ma part, je pense qu’il reste de l’ordre du symbolique. La Bourse, comme me le disait mon ancien professeur d’économie, est une grande trouillarde. Sur le long terme, ce genre d’incident n’a aucune influence sur la valeur boursière de Coca-Cola.

C’est vrai, ces dernières années des célébrités ont fait varier les cours de Bourse à coup d’images ou de Twitter. Le spécialiste en la matière c’est Elon Musk, le patron de Tesla. Ce génie du monde des affaires est suivi par des millions de followers, et ses sautes d’humeur ont fait bondir ou plonger ces dernières semaines le Bitcoin.

C’est ce qui fait dire à certains que le Bitcoin c’est un peu le Far West avec un seul shérif : Elon Musk. Et puis, Cristiano Ronaldo n’a pas décidé de vivre en moine ermite, il continue de vivre aussi de ses autres sponsors. On parle de 45 millions de dollars par an. Et l’une des autres firmes, dont il arbore les couleurs, ne fabrique pas que des produits bons pour la santé… A croire que la vertu permanente est fatigante…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY