CP UN ITINÉRAIRE D’EXCEPTION EN LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRÉNÉES

Du 18 juin au 18 septembre 2016 aura lieu la 5ème édition de IN SITU Patrimoine et art contemporain, manifestation estivale se déroulant dans la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées.

Forte du succès de ses quatre précédentes éditions dont le champ d’action s’est progressivement élargi, elle rayonne aujourd’hui, pour ses 5 ans, sur 11 sites, tous classés ou inscrits à l’inventaire des Monuments historiques, de 4 départements : le Gard, l’Hérault, l’Aude et les Pyrénées-Orientales.

Ceux-ci accueillent des œuvres (installations, sculptures, vidéos) de 11 artistes français et étrangers : Tjeerd Alkema, le collectif Time Maker’s, Marc Couturier, Daniel Dezeuze, Martine Feipel et Jean Bechameil, Bertrand Gadenne, Renato Nicolodi, Javier Pérez, Marie-Hélène Richard, et Vladimir Skoda.

Cet événement établit véritablement un dialogue entre l’architecture patrimoniale et l’art contemporain, celui-ci permettant de valoriser de manière originale le riche et somptueux patrimoine de la région. Les installations, parfois spectaculaires, sont éphémères et adaptées à l’esprit des lieux. Certains sites sont ainsi notamment investis par des œuvresinédites spécialement produites pour l’occasion, réalisées in situ.

Les points de rendez-vous de cette édition anniversaire sont :

Dans le Gard (1 site) :

  • La Bambouseraie en Cévennes à Générargues, sublimée par une installation monumentale prenant la forme d’un bambou géant du collectif Time Maker’s, composé de Jean Combes, Gabriel Emard et Nicolas Vinadelle (réalisation in situ).

Dans l’Hérault (5 sites) :

  • L’abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert, dont le cloître accueille une grande sculpture géométrique et minimaliste en bois de l’artiste belge Renato Nicolodi (réalisation in situ) ;
  • l’église Saint-Martin à Saint-Martin-de-Londres, investie par une vidéo de Bertrand Gadenne ;
  • l’église Saint-Étienne d’Issensac à Brissac, qui présente une oeuvre du FRAC Languedoc-Roussillon de Daniel Dezeuze (commissariat : Emmanuel Latreille, directeur du FRAC Languedoc-Roussillon) ;
  • le château de Baulx à Saint-Jean-de-Buèges, dont le mur médiéval du jardin porte une installation de lettres réalisées en inox poli miroir de l’artiste luxembourgeoise Martine Feipel et de Jean Bechameil (réalisation in situ) ;
  • l’hôtel Flottes de Sébasan à Pézenas, accueillant une installation de Marie-Hélène Richard, constituée de centaines de petites roses réalisées en sacs plastique recyclés, fragiles et légères, flottant en apesanteur dans l’espace de l’hôtel particulier (réalisation in situ).

Dans l’Aude (3 sites) :

  • Le palais des Archevêques à Narbonne, investi par une sculpture monumentale et minimaliste en bois et résine de l’artiste d’origine hollandaise Tjeerd Alkema ;
  • l’abbaye de Fontfroide à Narbonne, présentant une installation de Marc Couturier constituée d’une demi-barque suspendue et accrochée à une plaque miroir, flottant au centre de la salle capitulaire.
  • l’abbaye de Lagrasse, nouvel écrin de cette édition situé au coeur des Corbières, dont l’immense dortoir accueille une installation sonore de l’artiste espagnol Javier Pérez, composée de 17 cloches de verre noires et d’une partition vocale de 30 minutes réalisée par Joan Sanmartí et inspirée par le livre des Lamentations du prophète Jérémie (réinstallation in situ).

 

 

7 plus bouton

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY