Covid19 : la Chine introduit le test de dépistage rectal

Quelques semaines avant le début du Nouvel An Chinois, la Chine déploie des tests sur écouvillon anal pour détecter les cas de Covid-19 à haut risque. La chaîne publique CCTV a signalé que les tests sont réservés aux cas à haut risque. Comme d’habitude, les experts ne sont pas tous unanimes à considérer plus précis le test par voie rectale que le test dans les narines.

A Pékin, on y croit fermement

Les tests par écouvillon anal pourraient être plus précis que les tests du nez ou de la gorge, a déclaré Li Tongzeng, directeur adjoint du département des maladies respiratoires et infectieuses de l’hôpital You An de Beijing, dans une interview avec les médias d’État.

Li Tongzeng a déclaré que des études montrent que le virus dure plus longtemps dans l’anus ou les excréments que dans les voies respiratoires.

Wuhan

A Wuhan, on est plus sceptique

Yang Zhanqiu, expert en pathologie à l’Université de Wuhan, a déclaré au Global Times chinois que les prélèvements via le nez et la gorge sont les tests les plus efficaces pour le Covid-19.

« Il y a eu des cas concernant le coronavirus testé positif dans les excréments d’un patient, mais aucune preuve n’a suggéré qu’il avait été transmis par le système digestif ». Si Pékin est la capitale, Wuhan n’est pas une petite ville de Chine. On y compte plus de 11 millions d’habitants.

Une des plus grandes fêtes arrive

La Chine n’hésite pas à prendre des mesures extrêmes pour arrêter la propagation du Covid-19 à ses frontières. Le pays est capable de boucler des villes entières ou même des provinces pour contenir des épidémies. La Chine met en quarantaine les nouveaux arrivants pendant de longues périodes et des rapports font état de tests à répétition.

L’approche semble cependant avoir été largement couronnée de succès, et le pays (1,4 milliard d’habitants) aurait réussi à éviter le nombre élevé de cas et de morts observés dans d’autres région du monde. La vie à Wuhan, où le virus a été détecté pour la première fois, il y a un peu plus d’un an, est en grande partie revenue à la normale.

La Chine a accéléré son programme de vaccination. Des millions de chinois devraient voyager à travers le pays vers le 10 Février pour le Nouvel An lunaire.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY