Covid-19 / La situation au coeur d’une agence locale au Cambodge

Depuis la capitale Pnohm Penh, Cyrille Top, directeur de l’agence de voyage locale Seripheap, membre du collectif Nomadays, témoigne de son quotidien professionnel et de la situation touristique au Cambodge à l’heure du coronavirus.

« Le défi est de trouver des projets réalisables en cette période normalement consacrée aux missions de repérage et de production »

Le Royaume du Cambodge ne fait pas exception à l’actuelle crise sanitaire mondiale. Après une succession de mesures (comme la fermeture de plusieurs frontières terrestres, l’interdiction d’entrée pour les ressortissants français), nous nous dirigeons aujourd’hui vers un confinement comparable à celui pratiqué en France.

Créée en 2017, notre agence locale Voyage Seripheap est
relativement jeune. Bénéficiant du réseau et de l’expertise marketing de Nomadays, nous avons pu atteindre l’équilibre financier l’année dernière et étions sur le point d’effectuer une très belle année 2020 avant l’interruption quasi-totale de notre activité.

Pour autant, l’heure n’est pas encore au défaitisme et à la résignation. Cette période d’inactivité forcée correspond au creux saisonnier tant au niveau de la clientèle sur place que pour les réservations. Nous espérons donc que la fin de la crise ne tarde pas trop pour qu’elle coïncide avec la reprise de notre cycle de ventes.

Le défi est de trouver des projets réalisables en cette période normalement consacrée aux missions de repérage et de production. Les chantiers sont quand même vastes et nombreux : comptabilité, analyse financière, traduction du site internet, etc.

Notre équipe garde le moral ! Au Cambodge, les consignes de confinement ont jusqu’à présent reposé sur la base du volontariat. Nous avons préféré prendre les devants en proposant le télétravail à tous les membres du bureau et en organisant nos réunions sur Skype. Seul un collègue continue de venir travailler à l’agence (de son propre chef), ce qui respecte quelque part le principe des mesures barrière.

« Autour de nous, dans le secteur du tourisme, c’est licenciement et chômage technique à tout-va »

Notre avantage, par rapport aux grandes entreprises nationales ou régionales de tourisme au Cambodge, est très certainement notre petite taille qui nous permettra de traverser cette période difficile avec plus d’agilité. Autour de nous, dans le secteur du tourisme, c’est licenciement et chômage technique à tout-va. Nous n’envisageons pas de licenciement pour le moment, le but étant de conserver tout le monde à bord aussi longtemps que possible.

Nous sommes conscients de notre relative fortune par rapport aux drames que vivent d’autres acteurs du secteur touristique. Ici la
solidarité reste le maître mot et la bienveillance de plusieurs de nos partenaires fait chaud au cœur. De notre côté, nous avons tenu et réglé tous nos engagements auprès de nos fournisseurs (hôteliers, chauffeurs, guides…). Nous regardons désormais l’avenir comme un auteur devant une page blanche…


NOMADAYS est le premier réseau mondial d’agences de voyages locales francophones et indépendantes, permettant de préparer son voyage en direct avec un expert local. En travaillant ensemble et en gardant leur identité propre, les agences offrent ainsi aux voyageurs des circuits d’aventure sur-mesure, des tarifs les plus justes sans intermédiaire, les mêmes garanties qu’un voyagiste classique, et une bonne tenue des prestations via Nomadays, l’agence de voyage en France.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY