Courchevel met les petits plats dans les grands!

(C) Emeric Leprince

Depuis sa création, la station de Courchevel hisse la gastronomie au sommet. La station de l’art de vivre à la française est aujourd’hui récompensée  par une 8ème table étoilée au guide Michelin.

Depuis la création en 1946 du premier hôtel/restaurant, l’hôtel des 3 vallées, la station pionnière n’a cessé d’innover, pour proposer aujourd’hui une offre gastronomique complète. Avec pas moins de 100 restaurants, chacun des 6 villages de Courchevel révèle ainsi ses talents. Entre tradition et modernité, régalez-vous des dernières nouveautés culinaires !

Hôtels, hôtes gourmands!

Couplé au plus grand centre aquatique de montage en Europe, l’hôtel**** l’Ecrin blanc ouvre ses portes, et deux nouveaux lieux de plaisir gustatif : le cellier et le grill ! Le chef David Ayrault, ancien collaborateur de Pierre Gagnaire, met en avant le bio et les produits locaux, autant dans le choix de ses ingrédients que dans ses créations.

Récemment promu 5 étoiles, l’emblématique hôtel le Chabichou change de propriétaire et dévoile son nouveau ses nouveaux concepts. Le restaurant, dorénavant sous la tutelle du groupe Lavorel, mais toujours sous la direction du chef Stéphane Buron, propose 3 nouveaux menus de 5 à 9 plats. Le Chabotté devient quant à lui le Katz et se transforme le soir venu en un bar festif, idéal pour ouvrir le bal! 

(C) Le Chabichou
Dans le même état d’esprit, l’hôtel ***** Manali Lodge (Courchevel Moriond) ré-ouvre ses portes cet hiver et propose avec le Bistrot Manali (pour le déjeuner et l’après-ski) et le Gaïa (pour le diner) une expérience culinaire moderne et généreuse signée du chef Antony Trezy. Une fois le diner fini, le voyage se poursuit et le restaurant se transforme en lieu de fête, rythmé au son des DJs et musiciens !
(C)Matthieu Cellard
L’hôtel***** K2 Altitude accueille quant à lui le néerlandais Peter Riedjik comme nouveau chef d’orchestre du restaurant doublement étoilé au guide Michelin le Montgomerie.

Le Palace *****hôtel K2 Palace, hôte du Sarkara, le premier restaurant étoilé au monde dédié aux plaisirs sucrés, est également fier d’annoncer l’accès au rang d’établissement 2 étoiles au guide Michelin pour la table du chef pâtissier Sébastien Vauxion

(C)K2 Collections
L’hôtel Six Senses ouvre les portes des saveurs asiatiques avec Sumosan, son restaurant japonais, où le chef Buker Belkhit y dévoile sa cuisine moderne et novatrice.
(C)Sumosan
Prendre de l’altitude.
Le groupe Bagatelle s’installe à Courchevel, et dévoile son restaurant d’altitude, Bagatelle Courchevel, avec une vue à 360° imprenable depuis le sommet de la Loze ! Avec 500m2 de terrasse, ce nouveau lieu festif à la programmation musicale de renommée s’élève à 2250m d’altitude pour une expérience unique au monde!
(C)Amaury Brac
À Courchevel Moriond, chez Henri, nouveau restaurant face aux sapins enneigés de l’emblématique montagne de la dent du Villard. Le chef propose une cuisine éthique, composée de produits frais et de saison, ainsi que des plats sans gluten.
 (C)B. Bastian-Chez Henri
Fines épiceries.
Antoine Fouchard, chef du restaurant le Bistrot du Praz, à Courchevel le Praz, développe son offre gastronomique et ouvre cet hiver l’épicerie « Chez Nous », toujours avec la même envie de faire découvrir des produits de qualité à ses clients.

À Courchevel Moriond, le Farto n’est pas en reste, et propose des produits locaux uniques, comme son génépi noir.

Les femmes à l’honneur.
En 2017, le restaurant de l’hôtel***** la Sivolière, le 1850 Be Organic, est créé par madame Florence Carcassone, directrice de l’établissement familial, dans le but de proposer une cuisine saine et respectueuse des circuits courts. Cette même année, la chef Fanny Rey est élue ‘femme chef de l’année » par le guide michelin. C’est donc naturellement que la première femme étoilée de Courchevel prend cet hiver les reines de l’intimiste restaurant de 12 couverts la Table de Fanny, au côté de son mari Jonathan Wahid, et propose une cuisine éco-responsable et surprenante.
C’est également en 2017 qu’Elsa Jeanvoine, responsable de salle au restaurant l’Azimut, remporte le premier trophée de maître d’hôtel au Sirha de Lyon. Originaire de Bourgogne Franche-Comté au même titre que Fanny Rey, elle prodigue un service irréprochable dans cet autre restaurant de couple, créé 10 ans auparavant (2007) le tandem François et Sandrine Moureaux. Le restaurant se voit décoré d’une étoile au guide Michelin en 2020.
 (C)Mickael Déjour
Au village traditionnel de Courchevel le praz, c’est face à la future piste d’arrivée des Championnats du Monde de Ski 2023 que Nadine Vercellino, chef au restaurant la Table de mon Grand-Père, propose une cuisine au rythme des saisons.
Eve Moncorger, chef pâtissière du nouvellement distingué Palace*****hôtel l’Apogée Courchevel, décline sa palette de dessert avec comme mot d’ordre la gourmandise -mais sans pour autant délaisser l’aspect visuel- aux restaurants fusion-japonaise Koori et traditionnel Comptoir de l’Apogée.

Et dans un souci d’éco-conscience, ce Palace se lance dans une expérimentation unique en montagne en inaugurant un composteur électromécanique.

(C)Apogée Courchevel/Oetker Collection

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY