Coup de gueule des compagnies aériennes françaises

Dans le cadre des Assises du Transport Aérien, cinq dirigeants de compagnies aériennes, membres de la FNAM* (qui représente 95% du transport aérien français) se sont réunis le 25 septembre 2018 au salon IFTM Top Résa pour dresser un nouveau point d’étape plus que décevant. Sur les 20 propositions déposées par le secteur aujourd’hui, où en est-on à ce jour ? Nulle part !

Aussi, écoutez les 5 dirigeants de compagnies aériennes via le #Periscope @AvgeeksFR #IFTM2018 #avgeek : https://t.co/EwFzuX2FKC

  • Alain Battisti, Président de la FNAM et de Chalair Aviation
  • Pascal de Izaguirre, Président-Directeur Général de Corsair International
  • Laurent Magnin, PDG XL Airways – La Compagnie 
  • Marc Rochet, Président de French Bee
  • Laurent Timsit, Directeur des affaires internationales et institutionnelles d’Air France-KLM

Thèmes abordés : 

  • Doutes sur les mesures qui seront prises quant à l’amélioration des processus : contrôle aérien, compétitivité, droits aériens, etc. 
  • Projet de la loi PACTE et la privatisation d’ADP
  • Connectivité des territoires
  • Simplification réglementaire
  • Taxes et charges / Taxe de solidarité

Or, dans le contexte des Assises du Transport Aérien, le cabinet Arthur D.Little a identifié les leviers possibles pour l’État afin de soutenir la compétitivité du transport aérien. Cette étude montre que d’un point de vue tant économique que stratégique, il est de l’intérêt du pays de soutenir la compétitivité du pavillon français, avec un « retour sur investissement » largement positif au global.

Étude A. D.Little disponible sur https://www.assisesdutransportaerien.gouv.fr/ ou

 www.adl.com/assisestransportaerien_impact

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY