Coup de chaud chez British Airways

British Airways vient d’entamer un bras de fer géant avec les syndicats. En cause, la volonté de l’entreprise dirigée par l’espagnol Alex Cruz, de licencier quelques 12.0000 collaborateurs et de modifier en profondeur le système de rémunérations (salaires, primes et types de contrats).

Le personnel de cabine notamment est très en colère après les commentaires du syndicat majoritaire, Unite, expliquant que « le plan est de licencier presque tout le monde, puis de les réemployer avec des salaires inférieurs« .

British Airways a démenti cette hypothèse et rappelé qu’elle dépense actuellement ses réserves de trésorerie au rythme d’un million d’euros par heure.

L’entreprise a toutefois indiqué qu’elle souhaitait restructurer ses ressources humaines, ce qui pourrait entraîner à termes des licenciements.

Elle a confirmé être en négociation avec les syndicats : «nous voulons parvenir à un accord sur ces points, mais si cela n’est pas possible et que nous ne pouvons pas appliquer ces modifications aux contrats, nous voulons licencier le personnel et le réembaucher avec d’autres conditions« .

Le syndicat Unite affirme que ce n’est pas seulement une menace, mais que le plan de licenciement est réel et accuse l’entreprise de vouloir baisser les salaires.

BA dit avoir invité les syndicats à 155 réunions auxquelles les pilotes ne se sont pas présentés, à l’exception de Balpa.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY