Country Break en Bourgogne du Sud

Éloge de la lenteur, slow tourisme… Et si revenir aux sources à la campagne était la nouvelle tendance ? En créant des Country Break originaux, authentiques et insolites à seulement 1h35 de Paris, 45 minutes de Lyon ou 2h25 de Marseille, la Bourgogne-Franche-Comté ré-enchante la destination campagne.

L’arrivée des beaux jours se profile et avec eux, ce besoin irrésistible de rompre avec un quotidien plutôt urbain. Respirer, prendre son temps, mais surtout, privilégier les rencontres, la découverte ou encore l’expérience, la campagne sud bourguignonne est le terrain de jeu naturel des amateurs de vivre mieux. Echantillons de parenthèses équilibrées où l’on redécouvre ses sens…

Savourer tout un terroir…

La Bourgogne du Sud se révèle être farouchement gourmande et épicurienne. Les plaisirs de la table font partie de la culture locale. Ici, gastronomie et nature se côtoient, il suffit d’ouvrir ses yeux pour découvrir un peu partout, coteaux et vignobles.

Dans la campagne bressanne, poulets et volailles font également partie du paysage. Un charmant petit coin de France dont l’identité se dévoile au château Pierre-de-Bresse, cadre prestigieux abritant l’Écomusée de la Bresse bourguignonne. Plus au sud, en Charolais-Brionnais, ce sont les célèbres bœufs qui profitent des terres verdoyantes de bocage. Une race bovine d’exception qui participe activement à l’inscription de son territoire à l’Unesco. Pour les fines bouches, une étape à Tournus, s’impose. Dans la charmante ville d’art et d’histoire aux premiers toits de tuiles rondes, deux restaurants étoilés rivalisent de talents.

Illuminer son regard…

En empruntant la route des vins Maconnais-Beaujolais, de Solutré-Pouilly en passant par Cluny et Mâcon, le regard se laisse porter par des paysages d’une richesse surprenante, une palette infinie de nuances et de reliefs aux petits airs de Toscane. Des ocres flamboyants des villages en pierre du Mâconnais à l’imposante et majestueuse Roche de Solutré – d’où l’on peut observer d’émouvants couchers de soleil – la Bourgogne du sud est une véritable source d’inspiration pour les peintres en quête de lumières naturelles et puissantes. Un territoire qui se prête volontiers à la contemplation, aux pauses extrasensorielles où le corps prend enfin le temps de souffler.
Retrouver la mémoire…
En Bourgogne du Sud, le patrimoine se réinvente au fil des époques. Berceau de la métallurgie française, Creusot-Montceau et son Écomusée retracent avec modernité l’époque lointaine où forges, mines et usines façonnaient le paysage local ; certains espaces s’ouvrant même aux loisirs nature d’aujourd’hui. A Mâcon, petite ville à l’allure méridionale, lacée de ruelles pavées, traboules et de façades colorées, c’est Lamartine que l’on fait revivre.
Pour célébrer les 150 ans de sa mort, la ville et les Musées de Mâcon ont voulu rendre un hommage particulier à l’enfant du pays et propose un programme culturel et festif sur toute l’année 2019. Quant à l’abbaye de Cluny, deux siècles après sa disparition, elle renaît en réalité augmentée et propose aux visiteurs d’aujourd’hui, un voyage dans le passé d’un réalisme bluffant.
Cités de charme, églises, châteaux et forteresses, grands sites incontournables ou célèbres villages viticoles… Si l’on vient essentiellement en Bourgogne du Sud pour la richesse de son patrimoine et de son terroir, on y reste volontiers pour sa situation idéale entre campagne charolaise, bressanne, châlonnaise et mâconnaise.
Et pour garder le cap ou sortir des sentiers battus, l’application « Route71, Bourgogne du Sud » est le compagnon de voyage idéal pour un country break rythmé de belles rencontres.
Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY