Corsair présente son programme 2017

En 2017, le calendrier des vols Montréal-Paris (Orly) de Corsair International sera plus court que celui de l’été 2016 : il s’étendra du 2 juin au 30 septembre, au lieu du 15 mai au 9 octobre 2016. « Nous avons moins de vols, mais la même capacité, grâce aux gros-porteurs utilisés, des Airbus 330 », soulignait toutefois Samuel Vivares, directeur régional Caraïbes Amérique, en présentant l’offre saisonnière, vendredi dernier.

Selon M. Vivares, l’offre de Corsair se distingue à plusieurs égards. « Nous avons la prétention d’offrir la plus belle classe économique (nommée Horizon), notamment pour son espacement entre les sièges qui est de 81 cm (32 po); pour son plateau-repas inclus; pour son excellent divertissement à bord sur écran individuel [28 films et 4 documentaires; 16 jeux en réseau; presse quotidienne en ligne; programme musical varié; envoi de cartes postales électroniques…]. »

Autre point de différenciation à mettre de l’avant, selon lui : l’aéroport d’arrivée et de départ à Paris, situé à Orly Sud. « À partir de là, par une entente avec la SNCF, les passagers peuvent se rendre en navette gratuite jusqu’à la gare et continuer en train vers 18 villes françaises. Par ailleurs, nous avons un vaste programme d’alliance avec des partenaires, dont une compagnie aérienne qui permettra, dès le début de janvier, de voyager vers d’autres destinations européennes », ajoutait-il.

M. Vivares n’était pas en mesure de divulguer le nom de ce partenaire aérien, puisque les discussions sont toujours en cours. Corsair vole déjà de Paris vers l’Afrique et l’océan Indien (bon à savoir, pour aller à Abidjan, Dakar, l’île de la Réunion, l’île Maurice, Madagascar…), ainsi qu’aux Antilles. Certains vols sont offerts en code partagé avec d’autres compagnies aériennes locales, alors on peut réserver par le code de Corsair des vols entre ces îles des Caraïbes.

Autre projet de la compagnie: l’ouverture au mois de mai 2017 d’une liaison Paris-Cuba. Même si cet itinéraire ne concerne pas le marché canadien, le directeur tenait à souligner que toutes les liaisons prévues pour 2017 sont « la preuve que Corsair se porte bien », ajoutant que les professionnels du voyage au Canada peuvent compter « sur un vrai partenaire fiable ». On notera toutefois que les vols sont commissionnés à 5 %, en comparaison à 8 % (été 2016) et même 10 % (hiver 2015) que Corsair versait auparavant.

Grégory Charrier, attaché commercial Grands comptes de Corsair International, faisait pour sa part valoir le programme de fidélité de Corsair. Celui-ci amasser non pas des milles ou des points, mais bien de l’argent sonnant. En effet, le Club Corsair permet de cumuler des euros (plus on dépense, plus ça rapporte: 4 %, 8 % ou 12 % du montant du billet payé, toutes taxes incluses), et de bénéficier de plusieurs avantages pour tout vol effectué avec Corsair. Les clients doivent s’inscrire en ligne et utiliser leur cagnotte (à partir de 100 euros d’amassés) à l’intérieur de 24 mois.

M. Charrier mentionnait aussi que la classe Grand large de Corsair est plus abordable que la plupart des classes équivalentes des autres compagnies aériennes. On peut s’offrir des billets à partir de 1600 $ de Montréal à Paris et avoir accès aux salons privatifs de l’aéroport d’Orly et de Montréal (celui de la Banque Nationale). Une nouvelle classe Business, supérieure à la Grand large, sera aménagée dès septembre 2017 (été 2018 pour les vols de Montréal à Paris), pour encore plus d’avantages et de privilèges.

Les vols de Corsair se réservent par les systèmes de réservation tels qu’Amadeus et Sabre, de même que par les consolidateurs et les voyagistes. Pour plus d’information, les conseillers en voyage du Québec peuvent contacter Thierry Briand, agent général des ventes de Corsair à Montréal, au 514-867-0855 ou thierry@atlascta.com.

Site pour les professionnels du voyage, contenant l’ensemble de l’information disponible sur la compagnie, son réseau et ses services: Corsair.biz

logo_tourismeplus

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY