Coronavirus : Singapour et d’autres pays prennent des décisions radicales

Theatres On the Bay ©Hervé Ducruet

La ville-état est le premier pays d’Asie du Sud-Est à interdire l’entrée à tous les nouveaux voyageurs en provenance de Chine continentale, à l’exception des Singapouriens et des résidents permanents. D’autres pays commencent à prendre des mesures similaires.

Une mesure radicale

Singapour by night à Clarke Quay ©Hervé Ducruet

Singapour ferme donc ses frontières à tous les voyageurs de la Chine continentale, y compris les étrangers qui y ont séjourné au cours des 14 derniers jours, devenant ainsi le premier pays d’Asie du Sud-Est à le faire dans le but d’endiguer la propagation du coronavirus de Wuhan.

La suspension du visa éventuel est entrée en vigueur le samedi 01 Février. Le gouvernement n’a pas précisé quand ces restrictions seraient levées.

Les Chinois de Chine continentale sont nombreux à venir à Singapour

Les chiffres de l’Office du tourisme de Singapour ont montré que 3,42 millions de touristes de Chine continentale l’ont visité en 2018. Les raisons sont multiples. Les touristes chinois se sentent en sécurité. Les chinois singapouriens sont majoritaires donc ils peuvent être compris facilement.

Promenade nocturne dans le quartier de Clarke Quay à Singapour ©Hervé Ducruet

Les restaurants chinois sont nombreux. Les deux casinos ont un grand pouvoir d’attraction. Il faut ajouter que l’éducation à Singapour est de bon niveau et les demandes de visas d’étudiants progressent chaque année. On pourrait trouver bien d’autres motifs…

Singapour a annoncé de nouveaux cas de contamination

Le pays a annoncé trois nouveaux cas confirmés de coronavirus, ce qui porte le total à 16. Les nouveaux cas comprennent une singapourienne évacuée de Wuhan le 30 janvier.

Elle ne présentait aucun symptôme lors de l’embarquement, mais il a été constaté qu’elle avait de la fièvre lors d’un examen médical à l’aéroport de Changi. Elle a été testée positive pour le coronavirus et mise en quarantaine.

Merlion à Singapour ©Hervé Ducruet

Près de 12.000 cas dans le monde

Le virus aurait déjà tué au moins 259 personnes, toutes en Chine. Près de 11 800 personnes sont infectées, avec environ 130 cas dans 22 autres pays. Chaque jour, le chiffre de personnes infectées progresse malheureusement.

D’autres pays suivent

Il semblerait que les États-Unis prennent des mesures similaires. À la suite d’une déclaration, les ressortissants étrangers qui ont voyagé en Chine au cours des deux dernières semaines et qui ne sont pas des membres de la famille immédiate de citoyens américains ou de résidents permanents seront temporairement interdits d’entrer dans le pays, selon le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar. Par ailleurs, la Russie et la Corée du Nord auraient également pris des mesures.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

40 COMMENTS

LEAVE A REPLY