Coronavirus : Comment pendant la crise, les investisseurs du Tourisme poussent leurs pions

Si beaucoup d’entreprises du tourisme, nous sommes dans une période très difficile ; pour les grands investisseurs, il s’agit d’une période sûrement propice. On les voit surtout dans le domaine hôtelier …

Blackstone est sûrement le premier propriétaire d’hôtels en Espagne

Après avoir lancé une offre pour l’ensemble du capital de la société de gestion d’actifs Hispania, d’une valeur de plus de 1,9 milliard d’euros, « Alzette Investment », société filiale du fonds américain Blackstone Group, vient d’acquérir la société.

Cette transaction fera de Blackstone Group International Partners le principal propriétaire d’actifs hôteliers en Espagne. Hispania est propriétaire de 13 100 chambres dont plusieurs hôtels Hilton.

Plusieurs milliards investis dans des actifs immobiliers

Blackstone a récemment conclu plusieurs accords en Espagne, notamment l’acquisition de HI Partners (630 millions d’euros) de Banco Sabadell et la reprise de portefeuilles de Banco Popular.

Le fonds d’investissement qui se présente comme le premier gestionnaire d’actifs immobiliers au monde a investi plusieurs milliards d’euros pour acheter des actifs immobiliers toxiques saisis par les banques espagnoles lors de la crise des débiteurs insolvables.

Il convient de rappeler que Blackstone a également manifesté son intérêt pour les actions du chinois HNA chez NH Hotel Group.

Le fonds souverain de Singapour ne perd pas de temps

Singapour avait été un des premiers pays touchés par le Covid-19. Il faut dire que le pays accueille de nombreux touristes de Chine Continentale. Le pays a pris des mesures fortes très vite et les infections sont mieux contrôlées.

Cela n’a pas empêché le fonds de poursuivre ses rachats par l’intermédiaire d’une filiale « Archer Hotel Capital ». Elle vient d’acheter le futur hôtel Marriott Edition, un établissement cinq étoiles de 200 chambres dont l’inauguration est prévue en mai 2021.

Archer Hotel Capital compte 12 hôtels cinq étoiles, dans les principales villes européennes comme Amsterdam, Berlin, Dublin, Stockholm, Londres et Paris.

Les sociétés de tourisme en bourse vont rebondir

Il est clair que si certain visent le court terme, ils vont s’attarder sur les fabricants de papier-toilette. Il est difficile de comprendre l’hystérie qui règne dans les supermarchés sur ce produit.

Plus sérieusement, les grandes sociétés comme Expedia, Booking, ont vu leur cours de bourse baisser. Expedia avait déjà connu une baisse suite à des résultats décevants et le départ de dirigeants. Son cours était de 131 dollars au 31 Mars 2019 ; il est au 6 Mars 2020 de près de 92 dollars. Pour Booking, le cours était au 23 Avril 2019 de près de 1900 dollars ; il est au 6 Mars de 1612 dollars.

Vendredi, l’analyste de Citigroup, Jason Bazinet, a couvert la couverture des agences de voyages en ligne, alors même que le coronavirus continue de faire des ravages dans les stocks de compagnies aériennes, d’hébergement, de croisière et de voitures de location.

La chose remarquable est qu’il est optimiste sur le groupe. Plusieurs analystes estiment que les deux valeurs sont intéressantes à l’achat. Si on prend des valeurs comme Accor ou Pierre et vacances, on constate que peu de différences. Par contre la valeur de l’action Air France a pris une belle claque en passant de 10,44 euros le 8 Mars 2019 et se retrouve à 5,71 euros le 6 Mars 2020.

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY