Corendon propose dès cet été des vacances «sans coronavirus»

La Turquie devient la destination n° 1

Dès le 26 juin prochain, Corendon proposera des vacances « sans coronavirus » vers un nombre restreint de destinations. À partir de cette date, les clients du tour-opérateur seront soumis à un test de dépistage du coronavirus juste avant d’embarquer, sur un site dédié près de l’aéroport de Schiphol. Corendon veillera ensuite à ce que les vacanciers entretiennent un minimum de contacts avec les éventuelles sources d’infection durant le trajet vers leur hôtel.

Il est ici question du transfert vers l’aéroport, de l’enregistrement, du vol et du transfert vers l’hôtel all inclusive. Les clients pourront alors profiter pleinement de leurs vacances à l’hôtel sans avoir à rester à distance les uns des autres. Une seule condition : rester dans l’enceinte de l’établissement pendant tout le séjour, car c’est la seule manière de garantir la sécurité des vacanciers.

Le tour-opérateur a aménagé une zone de testing dans son hôtel Corendon City à Amsterdam ces dernières semaines. Des centaines de collaborateurs de Corendon se sont volontairement soumis le week-end dernier à un test rapide visant à révéler la présence d’anticorps contre le Covid-19.

Le test est effectué par des équipes médicales expérimentées et les résultats sont déchiffrés par des médecins qualifiés. Si ce test s’avère concluant, tout le monde pourra effectuer une réservation pour s’y soumettre dès le mercredi 13 mai.

Notez que ce test est différent de celui qui sera proposé aux vacanciers. Le test sérologique permet de savoir si quelqu’un a été en contact avec le coronavirus et a, de ce fait, développé un certain degré d’immunité. Le test virologique qui sera bientôt proposé aux vacanciers visera à dépister le virus lui-même.

Un seul test pour des vacances 100 % sûres

Le testing des vacanciers aura lieu à l’hôtel Corendon Village, près de l’aéroport de Schiphol, peu avant le décollage. Corendon veillera ensuite à ce que les voyageurs restent dans un environnement aussi sécurisé que possible. Les chauffeurs de bus du transfert vers Schiphol, les pilotes et le personnel de cabine de Corendon Dutch Airlines, ainsi que les collaborateurs de l’hôtel, sont régulièrement testés.

Durant le vol, le personnel pourra assurer le service habituel et les vacanciers pourront circuler sans masque. Il ne sera pas non plus nécessaire de respecter la distanciation sociale de 1 mètre 50. Le coût du test est d’environ 50 euros par personne.

La Turquie, destination n° 1

Corendon ne peut proposer des vacances « sans coronavirus » que s’il a la mainmise sur l’ensemble du voyage. Autrement dit, il n’est actuellement possible de prendre des vacances qu’avec sa propre compagnie aérienne et dans ses propres hôtels Corendon. La première destination ouverte sera Antalya, sur la Riviera turque, où l’agence de voyages possède plusieurs hôtels all inclusive.

Dans les semaines à venir, nous nous concerterons avec le gouvernement pour ajouter d’autres destinations à notre offre. Citons par exemple Ibiza et Curaçao, où Corendon possède également ses propres resorts. Pour Curaçao, nous consulterons KLM, qui opère les vols. La Sardaigne et la Sicile figurent également parmi les candidats potentiels à ce programme et plusieurs autres destinations ont aussi manifesté leur intérêt en vue de relancer le tourisme dans ces conditions.

Nous commencerons par des vols au départ de Schiphol et nous étudierons les possibilités de proposer ultérieurement des vols à partir d’autres aéroports, comme celui de Bruxelles. Dès que nous connaîtrons tous les détails, Corendon contactera ses clients pour leur proposer ce séjour « sans coronavirus ». Ce concept de vacances « sans coronavirus » ne sera toutefois pas applicable à tous les séjours réservés. Corendon analysera ce qu’il en est et contactera les clients concernés ultérieurement.

Expérience de la zone de testing

À partir du 26 juin, Corendon fournira suffisamment de tests rapides scientifiquement validés et fiables pour tester tous ses clients. Les tests seront effectués par des équipes médicales expérimentées, sous la supervision de médecins qualifiés, sur un site professionnel spécialement aménagé et où la distanciation stricte de 1 mètre 50 sera respectée. Corendon expérimente actuellement cette « zone de testing ». L’hôtel Corendon City à Amsterdam sert temporairement de lieu de test. Les collaborateurs de Corendon peuvent se faire dépister pour détecter la présence d’anticorps contre le Covid-19. Par la suite, le test sera également commercialisé pour d’autres parties intéressées. Ce test est différent de celui qui sera bientôt proposé aux vacanciers. Mais Corendon entend ainsi acquérir de l’expérience sur l’ensemble du processus de testing et sur la logistique afférente. Si le test sérologique rapide porte ses fruits, tout le monde pourra s’y inscrire à compter du mercredi 13 mai pour 69 euros et prendre rendez-vous via corendonsneltest.nl.

Priorité à la sécurité

Il reste encore beaucoup à faire pour pouvoir proposer ces vacances « sans coronavirus » à partir du 26 juin. S’il y a le moindre doute quant à la sécurité des vacanciers, Corendon n’hésitera pas à reporter le lancement du programme. Le tour-opérateur s’engage à servir un maximum des centaines de milliers de clients qui se réjouissent de passer des vacances au soleil. Mais leur santé et leur sécurité passent toujours avant tout.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY