Corendon fait un pas important en direction d’un tourisme respectueux des animaux

Corendon introduit une nouvelle politique de bien-être animal pour ses excursions: le tour-opérateur ne proposera plus d’excursions ni d’attractions impliquant une souffrance animale. L’un des principaux tour-opérateurs des Pays-Bas franchit ainsi une première étape importante en faveur du bien-être animal dans le domaine touristique. Cette nouvelle politique a été rédigée en collaboration avec World Animal Protection (WAP), une organisation luttant pour la protection des animaux dans le monde entier.

Sur les lieux de vacances, de nombreuses attractions et excursions mettent en scène des animaux pour divertir les touristes. Ces derniers ne sont généralement pas conscients de la souffrance animale qui se cache derrière ces activités. Beaucoup de gens savent que les promenades à dos d’éléphant sont désormais interdites. Mais le simple fait de pouvoir caresser, nourrir ou prendre une photo avec un animal sauvage implique qu’il a été entraîné, dressé ou drogué. Dans le cadre de ce processus, les animaux sont souvent maltraités et attachés. Quelque 550 000 animaux sauvages souffrent ainsi au quotidien pour le plaisir des touristes.

Nouvelle politique de bien-être animal

Les animaux sauvages sont faits pour vivre dans la nature. C’est pourquoi Corendon ne proposera plus d’excursions incluant un contact direct avec des animaux sauvages, leur enfermement dans des cages trop petites ou leur utilisation pour divertir les touristes. On peut citer l’exemple des delphinariums, où des dauphins et d’autres mammifères marins doivent faire toutes sortes d’acrobaties. Les dauphins sont des animaux intelligents qui, à l’état sauvage, parcourent de grandes distances. Un petit bassin n’est pas un environnement naturel pour eux, ce qui provoque du stress et un comportement anormal. Il en va de même pour les zoos où les animaux sauvages vivent souvent dans de petits enclos artificiels. Les spectacles, les combats d’animaux et les excursions dans le cadre desquelles des animaux sont élevés ou traqués sont tout aussi peu respectueux de ceux-ci. Ils seront donc également supprimés de l’offre de Corendon.

Atilay Uslu, fondateur de Corendon: « Les excursions sont importantes pour le secteur touristique et les vacanciers, tant en termes d’expérience que de source de revenus. La nouvelle politique de bien-être animal de Corendon aura donc un gros impact sur nombre de destinations. C’est pourquoi nous nous donnons un an pour supprimer progressivement ces excursions et aider les destinations à élaborer une offre d’excursions alternatives. Outre le fait que nous souhaitons contribuer à la réduction de la souffrance animale sur les lieux de vacances, nous espérons envoyer un signal à nos clients et au monde extérieur. »

Animaux sauvages et domestiqués

La politique de bien-être animal fait la distinction entre les animaux sauvages et les animaux domestiqués. Les animaux domestiqués sont les chevaux, les ânes et les chameaux, souvent utilisés comme moyen de transport pour les personnes et les marchandises. Les excursions avec ces animaux seront encore proposées, à condition que l’intérêt et le bien-être de l’animal soient pris en compte et qu’il bénéficie de soins corrects. Les clients de Corendon pourront également continuer à admirer les animaux sauvages dans leur milieu naturel. Par exemple en faisant un safari, en observant les dauphins et les baleines à l’état sauvage (sans les appâter ou les traquer) ou en participant à un écotour éducatif.

Offre d’excursions alternatives en collaboration avec World Animal Protection

Source de revenus importante pour le secteur touristique, les excursions de Corendon sont proposées via ses agents locaux, cette nouvelle politique aura donc un impact important sur eux. C’est pourquoi le tour-opérateur supprimera progressivement les excursions en cause en collaboration avec ces acteurs et les aidera à élaborer une offre d’excursions alternatives. La politique de bien-être animal a été rédigée en collaboration avec World Animal Protection, une organisation internationale qui lutte pour la protection des animaux dans le monde entier. En œuvrant avec WAP, ses agents locaux, ses clients et en prenant des décisions faisant preuve de respect et de compréhension pour les êtres humains, les animaux et la nature, Corendon espère donner l’exemple dans l’intérêt d’un tourisme responsable. Corendon entend ainsi veiller à ce que les générations suivantes puissent elles aussi profiter de tous ces endroits magnifiques sur Terre.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY