Congrès UPAV (7) : Payer pour avoir le droit de polluer ?

Ce n’est pas vraiment le point de vue du conférencier Mathieu Cribellier, Project Director chez CO2Logic. En effet, il s’agit moins s’acheter une bonne conscience que de faire de véritables efforts.

Greentripper est un outil en ligne destiné à calculer l’impact écologique de tout voyage, et de proposer une compensation financière. Ces fonds récoltés sont alors destinés à des projets qui permettent d’aider les populations locales dans les destinations les plus défavorisées. Exemple : avoir accès à l’eau potable.

Mathieu nous incite à réfléchir : si on paie 15 € (c’est rare, tout de même) pour un Bruxelles-Rome, cela coûte en réalité 60€ à la « société mondiale ». Dès lors, le constat est sans appel : les compagnies low-cost sont des « criminels écologiques ».

Ceux qui désirent promouvoir cette initiative peuvent en faire la promotion auprès de leurs clients : www.greentripper.org: ils pourront payer volontairement quelques euros pour compenser le coût en CO2 de voyage.

La proposition avait été faite aux participants de la réunion BTA à Ras al Khaima, et quelques-uns avaient participé. Bravo à eux.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY