©www.esmadrid.com

Le thème du samedi après-midi était : Une relation cliente différenciante. Outre que notre correcteur d’orthographe butte sur ce néologisme, on se pose la question de savoir ce qu’on va encore pouvoir nous dire, ou mieux : nous faire découvrir.

Rien de tel que les émotions !

Ce sont les émotions qui marquent durablement. Elles sont la condition de l’attention, elles sont sources d’énergie, elles sont à la base de toute décision. Jusque là, on est d’accord. Mais ce que l’on voudrait, c’est l’application à notre métier !

Les 4 F

Comme dans tout bon cours de marketing, on va donc simplifier la présentation, avec les 4 F :

-Feeling : ici c’est le relationnel qui compte : il s’agit de partager une expérience personnelle.

-Futur : il faut faire voir au client ce qu’il va vivre dans son voyage, lui créer une vision prospective.

-Forme : l’important est de fournir un aspect rassurant du voyage, le présenter avec méthode, expliquer comment ça marche.

-Fond : on parle ici de quantification, et pas seulement le prix. Certains clients aiment avoir des chiffres, y compris dans les horaires.

Chaque client fonctionne sur l’un de ces 4 F, ou sur une combinaison de 2 (3 ?) d’entre eux. Il faut alors chercher lequel sera le canal principal qui va susciter l’intérêt majeur, capter l’attention.

Les attentes prioritaires

Enfin, le client répond aussi à 4 types d’attentes prioritaires : la valorisation, l’adaptabilité, la simplification, la transparence. Nous ne vous expliquons pas tout : réfléchissez un peu sur ces thèmes, et peut-être découvrirez-vous la clé qui fera de vous un consultant en voyage différent des autres.

Réfléchissez surtout parce que votre serviteur à ce moment de la journée a décroché, et est incapable de vous en dire plus… Il pense aussi à tous ces clients dont on peut lire les perles sur la page Facebook Agents de voyages.

Les emmerdeurs, les malpolis, ceux qui veulent la vue mer lors du city-trip à Vienne… enfin, vous les connaissez mieux que nous, et c’est grâce à eux que vous avez toute notre admiration !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY