Complètement saoule, une Anglaise va passer la soirée à Ibiza… Mais

Après un dimanche très alcoolisé à l’occasion d’un baptême, une Britannique de 32 ans a pris l’avion sur un coup de tête pour se rendre à Ibiza à la soirée d’anniversaire d’un de ses amis. Elle a juste oublié qu’elle travaillait le lendemain matin…

« C’est la chose la plus stupide que je n’ai jamais faite ! », a reconnu Rachael, 32 ans, interviewée par quotidien britannique Manchester Evening News. Employée dans une agence immobilière, cette Anglaise a pris un vol sur un coup de tête pour Ibiza alors qu’elle était complètement ivre.

Ce jour-là, elle célébrait un baptême avec des amis. Alors qu’elle était dans un état d’ébriété avancé, elle s’est rappelée qu’un de ses amis fêtait son anniversaire à Ibiza dans la soirée de dimanche. « Mes potes étaient déjà à Ibiza et ils m’ont demandé si je voulais venir. Alors j’y suis allée », explique-t-elle.

Une pulsion subite à 766 €

Rachael a alors pris un taxi pour se rendre à l’aéroport de Manchester avec un ami. Elle y est arrivée vers 2 h du matin (lundi matin donc… Elle en tenait une belle – ndlr), et a acheté un vol pour Ibiza avec la compagnie aérienne britannique Jet2. Mais tout ça, ce n’est plus qu’un « lointain souvenir », reconnaît-elle. « Je ne me souviens de rien. Je ne suis pas comme ça d’habitude. Je n’ai jamais rien fait de tel », regrette la Britannique qui a donc débarqué à Ibiza avec seulement son passeport et sa carte bancaire sur elle.

Et c’est une double douche froide qui l’attendait à l’arrivée. Car, non seulement elle est arrivée trop tard pour faire la fête (son avion a atterri à 9h00 lundi matin, c’est con), mais en plus, c’était déjà l’heure où elle aurait dû être au bureau, en Angleterre. Paniquée, la jeune femme s’est alors mise à chercher la manière la plus rapide de rentrer : « J’ai dû téléphoner à mon chef pour lui expliquer la situation, et lui dire que j’avais un vol mercredi », a-t-elle expliqué.

Un brin agacé, son boss lui a dit « que je devais en prendre un plus tôt que ça. J’en ai réservé un autre pour mardi soir via Francfort, mais ils ne m’ont pas envoyé les billets à temps. Finalement, j’en ai trouvé un pour mercredi matin », se remémore Rachael. Des péripéties qui lui ont fait perdre au total 700 £ (766 €). Une biture qui fait mal, et pas seulement qu’aux cheveux ! Aux dernières nouvelles, elle aurait quand même gardé son emploi… Et arrêté l’alcool ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY