Comment une compagnie low-cost en Asie ouvre une chaîne de restauration rapide

La nourriture des compagnies aériennes a longtemps été la cible des critiques des voyageurs. Il reste quelques compagnies régulières qui prennent encore soin de leurs passagers mais elles ne sont pas nombreuses. Les compagnies aériennes low-cost vendent sur leurs sandwichs. En Asie, on vous proposera encore des plats chauds et plutôt bons.

AirAsia : une vraie « success-story »

Le 8 Septembre 2001, AirAsia, qui était propriété de l’état malaisien, fut rachetée par Tony Fernandes pour la somme de 20 centimes ! Elle était fortement déficitaire et ne possédait que deux avions.

L’homme d’affaires a révolutionné la société en dégageant un premier bénéfice dès 2002. Il a ouvert de nouvelles lignes avec une approche similaire à EasyJet. Le groupe fait des bénéfices et emploie aujourd’hui 20 000 personnes. On ne peut pas en dire autant de Malaysia Airlines qui cumule les déficits.

AirAsia Group, le client le plus important pour Airbus en Asie du Sud

Le groupe n’utilise que des Airbus. Hormis Air Asia, le groupe a créé huit autres compagnies aériennes : AirAsia X, AirAsia Indonesia, AirAsia X Indonesia, AirAsia Thailand, AirAsiaX Thailand, Air Asia India, AirAsia Japan.

Le groupe fait voler environ 250 appareils et a en commande plus de 300. Uniquement des Airbus ! Le groupe indique transporter désormais 100 millions de passagers par an.

AirAsia a développé de nombreux services

Comme les grandes compagnies low-cost, AirAsia commercialise un certain nombre de services : réservation du siège, du repas, le bagage enregistré, l’assurance, l’hôtel… mais également offre gratuitement une carte de crédit (www.airasiacards.com ) et l’adhésion à un programme de fidélisation.

La nouveauté : des restaurants rapides

Le groupe vient d’ouvrir son premier restaurant dont certains plats sont inspirés de ce qui est servi à bord des avions d’AirAsia. Nous avons déjà testé la nourriture à bord et on vous confirme que c’est bon.

Les plats malaisiens sont très appréciés par la plupart des pays du sud de l’Asie. AirAsia prévoit d’ouvrir cinq points de vente cette année et 100 d’ici trois à cinq ans.

Un premier restaurant dans un centre commercial de Kuala Lumpur

Le transporteur a inauguré, le 2 Décembre dernier, son restaurant phare, Santan and T & CO, dans Mid Valley Megamall, un centre commercial de Kuala Lumpur. Des plats typiques comme le Nasi Lemak, le pho vietnamien au poulet, ou le riz au poulet de Uncle Chin… voir : www.santan.com.my . Le prix du plat est d’environ 3 € !

Le PDG du groupe AirAsia, Tony Fernandes, est tellement confiant qu’il souhaite franchiser le concept à l’international, avec pour objectif ultime un point de vente à New York.
Chapeau l’artiste !

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY