Comment le tourisme au Japon, en Thaïlande et à Singapour profite de la crise à Hong Kong

Hong Kong est toujours sous le feu des projecteurs avec des manifestations quasiment tous les week-ends. Les touristes, qui ne risquent pourtant rien, ont déserté la ville. Trois destinations asiatiques tirent profit de cette crise dont Singapour où Accor est désormais le premier opérateur hôtelier !

Des manifestations à Hong Kong pour la démocratie

Les manifestations ont été initialement déclenchées suite à un décret autorisant les extraditions vers la Chine continentale. Mais depuis, elles se sont transformées en un mouvement plus vaste pour la démocratie.

Les manifestations sont désormais réprimées très durement, ce qui ne présage pas d’une fin rapide.

Le tourisme a faibli fortement en Août

En août, les arrivées ont chuté de près de 40 % par an. Toutefois, au cours des huit premiers mois de 2019, le nombre de visiteurs a augmenté de 4 %, passant de 42 millions à plus de 43,6 millions, contre environ 42 millions au cours de la même période de l’année dernière.

Il faut noter que ce sont davantage les touristes de Chine Continentale qui évitent Hong Kong. L’office du tourisme a annoncé qu’il lancerait une campagne de promotion « au moment opportun » …

Une baisse du tourisme au départ de Chine

De nombreux Chinois ont choisi de rester chez eux pendant les vacances de la fête nationale. On nomme cette semaine la « Golden Week ».

Des millions de Chinois sont traditionnellement nombreux à voyager durant cette période. Mais cette année, la guerre commerciale avec les Etats-Unis commence à se faire ressentir ainsi que la baisse du yuan.

Ctrip.com a déclaré qu’une faible demande de voyages à l’étranger et une baisse des prix des billets d’avion pourraient peser sur ses revenus au troisième trimestre. Les données du gouvernement chinois ont montré que seulement 6,07 millions de personnes ont voyagé pendant la fête nationale du 1er au 6 octobre dernier, soit une baisse de 15,1 % par rapport à la période correspondante de
l’année dernière.

Trois destinations profitent de la baisse sur Hong Kong

Pour Ctrip, le Japon, la Thaïlande et Singapour se classent parmi les trois pays les plus réservés en Asie au cours de la semaine. Les touristes du continent ont évité Hong Kong pour d’autres destinations.

Le Japon reste une des premières destinations pour les chinois

Le Japon reste la destination la plus prisée des touristes chinois. Au cours du premier semestre de 2019, le pays a accueilli 4,5 millions de visiteurs en provenance de Chine, en hausse de 11,7 % par rapport à la même période en 2018. Par ordre de popularité, les villes les plus visitées ont été Osaka, Tokyo, Kyoto, Sapporo et Nagoya.

Les chinois choisissent également la Thaïlande

La Thaïlande, le deuxième pays le plus réservé au cours de la semaine d’or, selon Ctrip. Le pays a enregistré 1,03 million d’arrivées de Chine en août, en hausse de 19 % par rapport à 2018. Ces voyageurs chinois étaient plus soucieux de leur budget que ceux qui s’étaient rendus au Japon et qu’ils appréciaient le rapport qualité-prix et les paysages pittoresques.

Singapour attire toujours et profite au groupe Accor

En juillet, Singapour a battu son record du nombre d’arrivées en provenance de Chine, avec 390 000 touristes, soit une augmentation sans précédent de 46 % par rapport au mois précédent.

Le groupe Accor devient le premier opérateur hôtelier à Singapour suite à la signature d’un accord avec Global Premium Hotels (GPHL) pour le lancement de 13 hôtels économiques Ibis à Singapour.

Ce partenariat porte le stock total d’Accor à 7 625 chambres réparties dans 30 hôtels.

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY