Comment la Turquie voudrait attirer les touristes européens ?

Il va être difficile de se passer ses vacances en Turquie cet été. Plusieurs pays européens ont émis un avertissement de voyage vers plusieurs destinations dont la Turquie. Le pays ne manque ni de lieux incroyables, ni d’hôtels de qualité. Mais ….

La destination « Turquie » est importante

En 2019, la Turquie a attiré environ 51 millions de touristes étrangers, se classant au 6e rang des destinations touristiques les plus populaires au monde. Il s’agit donc d’une destination très importante pour les professionnels du tourisme.

Les touristes viennent principalement de Russie (7 millions), Allemagne (5 millions), Bulgarie (2,7 millions), Royaume-Uni (2,5 millions) … les français sont à peine 875 000 !

Nos amis turcs précisent

Dans un certain nombre de journaux, les autorités turques précisent : « Un avertissement de voyage n’est pas une interdiction de voyager ». Chacun est libre de prendre son risque. Mais quand on gratte un peu, les touristes risquent de rencontrer quelques inconvénients.

Les inconvénients sont de nature à repousser les touristes

Le pays prévoit des amendes strictes de 900 lires (environ 100 €) pour les ressortissants et les touristes surpris en train de ne pas porter de masques en public.

Cela comprend les espaces extérieurs ainsi que les restaurants et les magasins. Les règles actuelles sont en place dans 81 provinces, dont Istanbul, Ankara et Bodrum, Dalaman et Marmaris.

Des procédures normales à l’arrivée …

Comme nombre d’aéroports, des caméras thermiques mesurent la température des passagers, une salle de quarantaine a été mise en place et un centre pouvant effectuer 20.000 tests par jour a ouvert ses portes. C’est plutôt bien.

Les autorités touristiques ont également mis en place la commercialisation d’une assurance maladie. Est-ce une bonne idée ?

Une assurance de 15 à 23 €

Si les touristes européens ont en général de nombreuses assurances personnelles ; la Turquie va mettre à la disposition des voyageurs étrangers trois forfaits de prix différents et de couverture différente:

  • A partir de 15 €, il couvrira tous les frais de santé jusqu’à 3.000 €
  • A partir de 19 €, il couvrira tous les frais de santé jusqu’à 5000 €.
  • A partir de 23 €, il couvrira tous les frais de santé jusqu’à 7000 €.

Le ministre du tourisme de Turquie souligne : « les touristes peuvent «se sentir à l’aise» en Turquie, grâce au programme de certification du tourisme du pays pour les voyages en avion, les transports et l’hébergement.»

Les alliés de l’OTAN se posent des questions sur la Turquie

La France souhaite des pourparlers avec ses alliés de l’OTAN pour discuter du rôle de plus en plus « agressif » de la Turquie en Libye. La Turquie, qui soutient le gouvernement de Tripoli, a pris pied en Libye en aidant l’armée nationale libyenne.

Cette tension est venue après qu’un navire français qui tentait d’identifier un cargo suspecté d’être impliqué dans un trafic d’armes, fut « marqué » comme étant une cible.

Le ministère français indique : « selon les règles d’engagement de l’Otan, un tel acte est considéré comme hostile», s’offusque le ministère. Cette affaire est, à nos yeux, très grave. On ne peut pas accepter qu’un allié se comporte de cette façon contre un navire de l’Otan »

Comme on peut le voir, tout n’est pas simple pour la Turquie, une des grandes destinations du tourisme.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY