Comment EGFATT lutte contre les faillites des compagnies aériennes au niveau européen

L’ EGFATT (European Guarantee Funds Association for Travel and Tourism) a tenu le 7 juin dernier à Dublin sa huitième assemblée générale depuis sa création en 2011. L’ EGFATT joue un rôle important dans la coordination des Fonds de Garantie Voyages nationaux, dans le suivi des faillites transfrontalières et dans son rapport avec les instances européennes, dont elle est un interlocuteur retenu.

En 2017 l’Association a mis sur pied une base de données (data base) regroupant en Europe plus de 11.000 agences de voyages et tour opérateurs ayant souscrit une garantie contre l’insolvabilité auprès de ses adhérents (GFG , APST,SGR, CAR, ATT&ATOL, ABTA,RGF, FGS).

Cette base de données est accessible au grand public sur son site web www.egfatt.eu

L’ EGFATT incite la Commission Européenne, dans le cadre de la révision en cours du Règlement Européen CE 261/2004 « Air Passengers Rights », à changer son fusil d’épaule et à veiller à ce que soient enfin prises les mesures nécessaires pour protéger les passagers consommateurs victimes des faillites de compagnies aériennes (Flybmi, Germania, Cobalt Air, Primera Air, VLM,Nextjet …) dont la dernière, celle de WOW AIR, a laissé des dizaines de milliers de passagers en rade.

Les agences de voyages et tour opérateurs ont déjà l’obligation de souscrire une assurance contre leur propre insolvabilité depuis la Directive Européenne «voyages à forfait» de 1990, révisée et mise à jour par la nouvelle Directive 2015/2302 du 25 novembre 2015, et il n’y a aucune raison de persister dans une politique de 2 poids, 2 mesures.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY