Pendant que son mari dormait dans l’avion qui l’emmenait à Bali avec son enfant, elle consulte discrètement son téléphone… « Elle n’aurait pas dû ». Ils ont tous été débarqués en Inde…

Le commandant de bord du vol Qatar Airways entre Doha et Bali a été confronté à une grosse secousse ne figurant sans doute pas dans son manuel. Si forte qu’il a dû se poser à Chennai en Inde.

A l’origine de cette turbulence, une femme, pleurant toutes les larmes de son corps tout en hurlant dans un langage plus qu’ordurier. La passagère, d’origine iranienne, venait de découvrir en vol que son tendre époux la trompait, rapporte le Times of India.

« Aucune charge n’a été retenue contre eux »

Alors qu’il dormait d’un sommeil angélique, elle a fouillé dans les messages de son portable et est tombée sur des conversations on ne peut plus explicites. Abreuvée de fureur (et aussi de boisson selon le quotidien indien), la Perse sifflante et hurlante a commencé à frapper son mari (tu parles d’un réveil) et a copieusement l’injurier.

Le personnel est intervenu, mais en vain. Pire, la passagère a menacé les hôtesses et stewards. Elle n’aurait pas du. Les pilotes ont alors décidé d’atterrir pour se débarrasser du couple perturbateur. Leur enfant a dû lui aussi descendre à Chennai. «Aucune charge n’a été retenue contre eux», ont indiqué les autorités indiennes.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY