Clap de fin pour Ryanair Holidays

La page d’accueil de Ryanair Holidays ne laisse planer aucun doute (voir photo): c’est terminé! Après deux ans d’activité, le service est abandonné. « La réservation de forfaits via Ryanair Holidays n’est plus possible », peut-on lire. La compagnie précise toutefois que « les réservations déjà effectuées ne sont pas affectées par cette décision et seront honorées comme prévu ».

Lancé fin 2016 dans plusieurs pays, le service Ryanair Holidays devait permettre à la compagnie low-cost de devenir «l’Amazon du transport aérien». Ce lancement faisait suite au développement du service hôtelier Ryanair Rooms, bénéficiant du support d’Hotels.com et d’Hotelopia, division B2C d’Hotelbeds.

Renaissance après un mois

Le portail «Phocus Wire» rappelle que Ryanair Holidays avait dû être temporairement désactivé en janvier 2017 en raison de la vente illégale de ses vols par la compagnie derrière ce service, Logi Travel. La compagnie aérienne avait alors fait appel au spécialiste allemand HLX Touristik pour opérer le service en marque blanche.

La nouvelle plate-forme s’est alors reposée sur le moteur de réservation de Peakwork et disposait dans un premier temps de 20’000 hôtels de la base de données de World 2 Meet. Près de 200 destinations du réseau de Ryanair étaient proposées en forfait.

La deuxième version de Ryanair Holidays a d’abord été déployée sur les marchés d’Allemagne, d’Irlande et du Royaume-Uni. L’Italie et l’Espagne ont suivi plus tard dans l’année. Personne ne sait exactement quand le service a été finalement désactivé.

Il était pourtant jugé comme une partie importante de sa stratégie de distribution. En décembre 2016, à l’occasion du lancement, Kenny Jacobs, Chief Marketing Officer, avait indiqué que les passagers montraient une «incroyable demande» de la possibilité de combiner vols et logements.

Ryanair muette, HLX plus loquace

Si Ryanair ne s’est pas exprimée quant à la fermeture de ce service, HLX Touristik, le partenaire en charge des opérations du portail, s’est épanché sur le site «Airliners.de». Officiellement, l’entreprise a mis fin à la coopération et ne représente plus la marque Ryanair Holidays – cela pour les cinq marchés où elle était présente.

« Nous ne voulions pas prolonger le contrat parce que les conditions cadre n’étaient plus adaptées », indique Karlheinz Kögel, directeur de HLX cité par « Airliners.de ». Les clients auraient eu beaucoup de mal à comprendre le règlement sur les bagages de la compagnie aérienne. Il semble incompréhensible que dans le cas de forfaits, le transport des bagages ne soit pas inclus et représente €50 de frais supplémentaires par personne.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY