Chez eDreams Odigeo, on enregistre des pertes… mais tout va bien !

Il faut reconnaître une certaine constance chez Odigeo. Il reste optimiste et ils le resteront. C’est une qualité, cependant, quand on perd de l’argent, on s’attend à un peu plus d’humilité. Non ?

Le groupe augmente ses pertes par rapport à l’exercice

Edreams-Odigeo perd 14,7 millions sur son Ebitda pour son premier trimestre financier 2021, se terminant le 30 juin. Le groupe enregistre une perte de son résultat net de près de 23,6 millions d’euros, contre 9 millions d’euros réalisés par la société au cours de la période correspondante de l’année dernière.

Le nombre de réservations s’écroulent

Il est vrai que c’est la tendance générale. D’une année sur l’autre le groupe perd 87% avec 400 000 bookings. 49% des clients utilisent l’application pour réserver, ce qui est plutôt positif. Par ailleurs, 51% des clients sont des clients déjà fidélisés. L’adhésion à son service d’abonnement « Prime » a augmenté de 289 000 par an pour atteindre un total de 564 000, c’est astucieux de copier Amazon….

Edream Odigeo, premier sur de nombreux marchés

Le groupe espagnol serait en première place en Espagne, Italie, Allemagne et en France.  Les chiffres ont peut-être évolué car Misterfly semble prendre la pôle position au moins en France.

Dana Dunne se dit satisfait

Dans un article de Phocuwire, le PDG d’eDream Odigeo se dit « satisfait des progrès » réalisés par l’entreprise au cours du trimestre, dans un contexte difficile. Il affirme que les mois de juillet et août ont montré une amélioration par rapport à juin.

Des dépenses marketing à venir

« La société affirme disposer de fonds suffisants pour augmenter ses dépenses marketing afin de s’adapter à une augmentation de la demande alors que sa position de liquidité globale s’élève à 167 millions d’euros ». L’OTA se considère également comme étant en position de force pour profiter du passage prévu au numérique post COVID-19 »

L’ensemble du document : https://www.edreamsodigeo.com/wp-content/uploads/sites/19/2020/08/1Q-FY21-Results-Report_EN.pdf

Banco Santander : eDreams peut faire l’objet d’un rachat ou fusion

Les analystes de Banco Santander se sont engagés à consolider le secteur des agences de voyages en ligne. Ils considèrent toujours eDreams Odigeo comme une cible potentielle pour une fusion ou une offre publique d’achat. L’information a été publié par le journal espagnol Expansion.

Les analystes de la banque voit en tout cas « peu probable » que cette possibilité se concrétise « à court terme ». Les fonds Permira et Ardian, actionnaires majoritaires du groupe avec des participations de 29% et 17%, respectivement, ont déjà échoué dans leur tentative de trouver de nouveaux investisseurs … au prix qu’ils souhaitaient …

Sur l’ensemble de l’année, Santander prévoit qu’eDreams clôturera l’exercice 2020/2021 avec une baisse de 52% du nombre de réservations qui, malgré l’ajustement des coûts engagé pour contenir la pandémie, générera des pertes de 59 millions d’euros, contre aux chiffres rouges de 41 millions enregistrés l’année dernière.

La reprise d’eDreams, toujours selon les prévisions de Santander, ne sera pas rapide. Elle commencera, à partir de l’année prochaine, si les niveaux de revenus, avant la crise sanitaire, reviennent progressivement. 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY