« Charleroi Métropole » par la lorgnette du Petit Futé

Vingt ans après, la collection des guides du Petit Futé ressort une nouvelle édition consacrée à Charleroi et même à sa Métropole intégrant toute la Botte du Hainaut avec les fameux Lacs de l’Eau d’Heure.

La rédaction du guide a été confiée, comme il y a vingt ans, à Bernard Dubrulle, carolo pur jus, connaisseur reconnu du floklore et de la gastronomie bien de chez nous.

C’est peu dire évidemment qu’en deux décennies, la vision que l’on peut avoir du tourisme au sens large, à Charleroi, dans sa périphérie immédiate ou encore à l’échelle de la métropole jusqu’à Chimay, a bien évolué.

Le guide, imprimé en avril dernier, a bien évidemment tendance -c’est la loi du genre !- à (sur)exposer les beaux et bons côtés (et ils sont nombreux, divers et variés…) de cette partie de la Wallonie aux habitants réputés, à juste titre, si chaleureux.

Où sont les Chinois ?

Pour qui ne connaît rien à ce qu’on appelait encore il y a vingt ans le « Pays noir », ce petit guide sera très utile par l’ampleur des informations collectées, la plupart d’une actualité pointue.

Petit sourire toutefois quand on annonce (p. 60) que, grâce à la nouvelle compagnie Air Belgium basée à Charleroi Airport, « les Chinois font le buzz à Charleroi et à Thuin ».

La vérité nous oblige à écrire que cette néo-compagnie belgo-chinoise a débarqué en Belgique en provenance de Hong Kong un peu plus de ….11.000 Chinois en 2018 ! Et aucun encore en 2019 !! Pas de quoi affoler donc nos terrils et autres jardins suspendus….

Entre Magritte et Solvay

A la rubrique « Enfants du pays », le lecteur attentif trouvera déjà une biographie de… Jean-Jacques Cloquet, ce véritable « wonder boy » régional passé en un coup d’aile de Charleroi Airport à Pairi Daiza, sa notice figurant, excusez du peu, à côté de celle de… René Magritte, Ernest Solvay ou encore… Felice Mazzu !

On saluera enfin la qualité mais surtout la pertinence des restaurants et autres lieux de bouche sélectionnés dans ce guide, ce qui fait honneur à son auteur Bernard Dubrulle vu le nombre d’établissements qui font la réputation attachante de cette région.

Une intéressante synthèse gastro-culturo-touristique, une approche dynamique et un condensé bien balancé de ce qu’il ne faut pas rater dans ce « beau pays de Charleroi, c’est toi que je préfère…. »

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY