Charleroi Airport investit dans l’accueil de longs courriers

La société d’exploitation Charleroi Airport a réalisé l’an dernier un bénéfice net après impôts d’ 1 M€ pour 7,7 millions de passagers transportés (+5%). Cette année, pas moins de 3,7 M€ sont investis sur la plate-forme régionale pour l’accueil de vols long courrier.

Selon une info exclusive réservée par Charleroi Airport à PagTour, nous apprenons que le dernier bilan de l’infrastructure aéroportuaire fait état de 7,7 millions de passagers transportés en 2017 contre 7,3 millions un an plus tôt. Si le budget 2017, certes assez conservateur, envisageait une perte nette de quelque 3 M€, Charleroi Airport clôture son bilan 2017 avec un bénéfice net après impôts de l’ordre du million EUR (4 M€ en 2016).

©Baltha

Quant au résultat d’exploitation, annoncé en perte de 2,5 M€, il ressort finalement positivement à 2,5 M€. « Des performances et résultats financiers qui doivent aussi d’apprécier à l’aune des investissements conséquents, et donc des amortissements à supporter, que nous faisons d’année en année pour améliorer le service à nos six compagnies clientes » précise d’emblée Jean-Jacques Cloquet , CEO de Charleroi Airport.

Décollage d’Air Belgium ce dimanche…

Gardons aussi à l’esprit que l’aéroport a acquitté l’an dernier une redevance d’utilisation de l’infrastructure aéroportuaire carolo (propriété de la Région Wallonne via Sowaer – ndlr) d’un montant total de 15,7 M€.

Pour l’exercice 2018 qui connaîtra, faut-il le rappeler, les premières rotations intercontinentales avec l’Asie (Chine) dès ce 3 juin à l’initiative de la compagnie belgo-chinoise Air Belgium, Jean -Jacques Cloquet annonce des chiffres et performances « du même ordre » qu’en 2017.

Investissements « long courrier » : 3,7 M€

Soucieux aujourd’hui d’équiper la plate-forme régionale carolo pour l’organisation de vols long courrier, Charleroi Airport achève actuellement un ambitieux programme d’investissement, sur ses fonds propres et des opérations de leasings, d’un total de 3,7 M€.

On épinglera dans ce programme l’aménagement d’un lounge VIP hors Shengen de quelque 100 m2 dont la partie horeca a été concédée via Air Belgium.

©Baltha

A noter également l’équipement d’un bureau de change et de détaxation (récupération de la TVA) « dans le cadre d’un partenariat win-win avec l’administration des douanes » souligne le CEO, l’aménagement d’une dalle de stockage pour les conteneurs et d’une infrastructure adéquate pour la maintenance des A340 leasés par Air Belgium, maintenance de 1ère ligne confiée à Sabena Aerospace.

Des contacts prometteurs avec trois compagnies long-courrier

Enfin, Charleroi Airport a acquis aussi, pour 2,7 M€, des équipements et matériels roulants destinés l’accueil des gros porteurs comme une air condition unit, deux loaders cargo, un push back, un camion de -icing, quatre escaliers avec canopies, etc….

« Nous avons des contacts prometteurs avec trois compagnies long courrier qui, si elles le décidaient, pourraient très rapidement opérer au départ de notre aéroport » sourit, visiblement très confiant, Jean-Jacques Cloquet en nous quittant…

A suivre donc !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY