Changements d’équipages suite à la décision de Trump

La décision du président Trump a eu des répercussions non seulement pour les passagers dont la nationalité faisait partie de la liste des 7 pays mais cela a concerné aussi des équipages à bord des avions vers les US. La communauté internationale a réagi avec vigueur contre cette décision des États-Unis.

Emirates a dû modifier certains équipages

La compagnie aérienne Emirates a dû changer du personnel de bord dont des pilotes pour des vols vers les États-Unis. Cela fait suite au décret signé par Trump sur l’interdiction d’entrée aux US pour les ressortissants de sept pays

Cette décision n’a pas impacté Emirates

Emirates, emploie plus de 23.000 agents de bord et environ 4.000 pilotes de toutes nationalités y compris des pilotes américains ! Emirates continue de desservir au départ de Dubaï, 11 villes américaines, dont New York, Washington DC et Los Angeles, et ajoutera une nouvelle destination américaine en Mars.

Un répit pour les passagers disposant de papiers d’immigration

Emirates Flickr« Les associations ont jugé ce décret discriminatoire et anticonstitutionnel, puisqu’il s’applique à des ressortissants disposant de papiers d’immigration en règle. Elles invoquent le 5e amendement pour estimer que toute remise en cause de leurs papiers ne peut être décidée arbitrairement par le gouvernement et nécessite une décision de justice. »

Air France aurait déjà refusé d’embarquer certains passagers

Au moins une quinzaine de passagers auraient été refusés à l’embarquement par Air France. Il s’agirait des ressortissants visés par le décret de Trump. Air France comme d’autres compagnies aériennes a prévu de prévenir d’autres passagers concernés par e-mail ou SMS.

Il faut s’attendre à bien d’autres décisions malheureuses qui risque d’altérer pour un moment l’image des États-Unis.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY