C’est toujours la même sauce !

La gastronomie, comme d’ailleurs le simple fait de manger, fait partie intégrante du tourisme et de l’hôtellerie. C’est ce qui justifie cet article et l’opinion que j’y émets.

Ainsi donc, une grande firme productrice de sauces en bocal a décidé de changer le nom de sa dernière création, qu’elle avait baptisée « sauce tzigane », sous prétexte que cela avait été jugé discriminatoire par certaines personnes (à mon avis, pas plus d’une seule !)

Il y a au moins trois enseignements à tirer de ceci

  1. il y a des Tziganes qui ne se sentent discriminés parce qu’une sauce porte le nom de leur peuple. On attend de voir ce que vont faire maintenant les béarnais, les anglais, les andalous, les hollandais, et d’autres, qui ont tous une sauce à leur nom.

  2. il y a donc des crétins dans tous les peuples du monde. Les Gypsy Kings devraient changer de nom, les Gitanes aussi ; cuisiner des boulets liégeois ne signifie pourtant pas que les Liégeois soient des boulets, et les Flamands ne sont pas tous carbonisés.

  3. nous n’échappons pas à la crétinerie ambiante, puisque la marque en question a cédé devant l’ukase d’un individu se sentant discriminé. Au lieu de dire « au diable » (c’est aussi le nom d’une sauce). Je ne sais pas vous, mais moi, en représailles, plus jamais je n’achèterai une sauce de cette marque.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY