C’est la rentrée, pour Bruxelles, oubliez la voiture

Vive les transports en commun, vive le vélo.

Le comparatif, au sens large, Mobilité 2018 versus 2017 n’obtiendra qu’un 4/10 de la part des spécialistes, dont Touring. Pourquoi?

Je ne reviendrai pas sur les multiples travaux en cours, fermetures de tunnels, temporaires ou non, axes réduits à une bande de circulation et j’en passe. A cela s’ajoutent les amendes « basse émission » applicable à partir du 1er octobre, donc vérifiez bien l’âge de votre véhicule avant de pénétrer dans le périmètre de la ville.

La seule bonne nouvelle : la fin des travaux boulevard de la Woluwe. Mais c’est une goutte d’eau par rapport au tsunami qu’est la mobilité bruxelloise. Le problème affecte tous les secteurs, et bien sûr le Tourisme également.

En cause et responsable de cette situation peu enviable, le Régime de Gouvernance actuel. On discute, on négocie, chaque Commune veut défendre son autonomie, et c’est la pagaille. Il faut du courage pour implémenter une réforme commune et drastique. Hélas à l’approche des élections, on pense au nombre de voix d’abord, les consommateurs navetteurs et autres on s’en fout.

La semaine de la Mobilité commence le 16 septembre prochain, avec la journée sans voitures, et à nouveau des blablas et promesses politiques vont se faire entendre. Mais pas de résultats immédiats, et pas dans les 6 mois à venir. Et donc, consommateurs que nous sommes, démerdons-nous!

Des solutions existent, mais nous devons aussi vouloir changer nos habitudes de transports, ainsi que nos réflexes d’achats en ligne pour tout et n’importe quoi, car nous augmentons de manière exponentielle les livraisons en tous genres et donc nous augmentons encore nos problèmes de Mobilité.

Saviez-vous qu’ en heures de pointes, des tests ont été effectués, et qu’à partir des Quatre Bras jusqu’à la gare Centrale, c’est le vélo qui arrive gagnant ? (Pistes cyclables). Saviez-vous que depuis juin 2018, la société Trotty vous propose des trottinettes électriques à Bruxelles ? Saviez-vous que Villo, les vélos de Bruxelles, vont introduire l’électrique ? Saviez-vous qu’avec la formule Conforto 3 vous pouvez utiliser le parking Walibi, y laissez bien évidemment votre voiture, et prendre le bus jusqu’à la station Herman Debroux ?

Bref des solutions alternatives en pagaille, mais il faut que notre réflexe « ma voiture » change. Des solutions « voitures partagées » existent déjà. Convaincre les navetteurs de prendre des vélos pliables dans leurs voitures serait l’idéal, mais pour cela des parkings extérieurs devraient être mis en place, et là les problématiques communales réapparaissent à nouveau, pour ne parler que de celles-là, et on est reparti pour un tour.

Donc, déjà, bon courage aux irréductibles de la voiture individuelle, et surtout patience dans le trafic. Peut-être allez-vous négocier avec votre employeur que le temps perdu en voiture doit être considéré comme du home working. Bonne chance.

Ou bien, décidez de changer ou d’adapter vos habitudes « voitures ».

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY